La valeur du jour à Wall Street - UNITED TECHNOLOGIES : Pratt & Whitney et Qatar Airways s'écharpent sur les moteurs des A320Neo

le
0

(AOF) - La réponse ne s'est pas faite attendre. Pratt & Whitney, le motoriste filiale du groupe industriel United Technologies (+0,97% à 97,1 dollars), a assuré ce vendredi que son moteur équipant l'A320Neo était absolument fiable. Il s'est basé pour cela sur l'utilisation faite de cet engin par son premier client, la compagnie nationale allemande Lufthansa. "Nous sommes réguliers à 99% chez Lufthansa", a déclaré Bob Leduc, le président du motoriste américain. "Un moteur qui n'est pas robuste, un moteur qui n'est pas durable n'affiche pas comme ça un taux de régularité de 99%".

Profitant de la conférence investisseurs de sa maison-mère, Pratt & Whitney n'a pas voulu laisser passer l'attaque menée par Qatar Airways contre la fiabilité de ses moteurs. Mercredi, la compagnie avait mis en doute la rigueur des tests réalisés par le motoriste, notamment concernant leur résistance aux chaudes températures dans lesquelles opère la compagnie de l'émirat du Golfe. "Nous sommes proches du seuil de la clause de forfait de notre contrat mais j'espère que nous n'aurons pas à la mettre en oeuvre", a même menacé Akbar Al Baker, le directeur général de Qatar Airways.

Depuis janvier, la compagnie aérienne menace en effet de ne plus travailler avec le motoriste américain et de passer à la concurrence avec CFM. A l'époque, Qatar Airways avait même refusé de prendre possession de ses A320Neo équipés par Pratt & Whitney. Ce dernier s'était alors tourné vers... Lufthansa.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant