La valeur du jour à Wall Street STARWOOD : le chinois Anbang capitule, MARRIOTT remporte la partie

le
0

(AOF) - La bataille se termine. Le chinois Anbang a retiré sa dernière proposition en date du 28 mars pour acquérir Starwood Hotels & Resorts, laissant ainsi sa place à l'américain Marriott International. La fin de la bataille boursière entraîne une baisse de l’action Starwood de 5,01% à 79,25 dollars. Le conseil d'administration du propriétaire de la chaîne Sheraton a tout de suite réagi, confirmant son intention de fusionner avec Marriott. Selon les termes de leur accord, les actionnaires Starwood recevront 21 dollars en cash et 0,80 action ordinaire de Marriott International.

Ils détiendront ainsi environ 34 % des actions ordinaires de la nouvelle entité.

Dans le détail, Marriott avait conclu un premier accord de fusion avec Starwood en novembre 2015 pour un montant de 12,2 milliards de dollars soit 71 dollars par action Starwood. Cependant, un consortium d'investisseurs dirigé par Anbang convoitait également l'hôtelier américain, et fait deux offres de rachat non sollicitées dans la deuxième semaine de mars 2016. Marriott avait alors été contraint de réévaluer à la hausse son offre initiale Starwood, semblant réceptif à l'offre chinoise.

Convaincu des bienfaits de leur rapprochement, le groupe Marriott avait donc annoncé le 21 mars, la signature d'un avenant avec Starwood, dans lequel il proposait 13,6 milliards soit 79,53 dollars par action.

Le groupe chinois a répliqué une semaine plus tard : Anbang a renchéri à 14 milliards de dollars, valorisant l'action Starwood à 82,75 dollars. Toutefois, le conseil d'administration de Starwood avait réagi, indiquant alors que même si l'offre de Marriott était encore inférieure, le conseil l'estimait meilleure pour générer de la valeur actionnariale à long terme.

Arne Sorenson, président et chef de la direction de Marriott International, a expliqué que Marriott est resté concentré sur la maximisation de la valeur actionnariale depuis le début du processus, tout en exprimant sa pleine conviction sur l'intérêt de cette fusion pour ses actionnaires.

A ce jour, les deux groupes américains ont déclaré qu'ils encourageaient leurs actionnaires à voter pour finaliser cet accord, qui permettra de créer la plus grande compagnie hôtelière au monde. La réunion des actionnaires se tiendra le 8 avril prochain.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant