La valeur du jour à Wall Street - SALESFORCE victime de ses perspectives

le
0

(AOF) - Salesforce (-5,58% à 74,99 dollars) prend place parmi les plus fortes baisses de l’indice S&P 500 en raison de perspectives moins prometteuses que prévu. Au troisième trimestre, le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance anticipe un bénéfice par action ajusté de 20 à 21 cents pour un chiffre d'affaires de 2,11 à 2,12 milliards de dollars. Les analystes interrogés par FactSet sont plus optimistes et visaient respectivement 24 cents et 2,124 milliards de dollars.

Par ailleurs, s'il a relevé sa prévision annuelle de chiffre d'affaires, Salesforce a conservé celle de bénéfice par action ajusté. Le concurrent d'Oracle et de SAP vise un chiffre d'affaires compris entre 8,275 et 8,325 milliards de dollars contre de 8,26 et 8,32 milliards de dollars auparavant. Le marché vise 8,31 milliards.

Salesforce table toujours sur un bénéfice par action ajusté de 93 à 95 cents, à comparer au consensus de 95 cents. Cet objectif avait été réduit début juin à la suite de l'acquisition de Demandware, un spécialiste des plates-formes de commerce électronique pour le Cloud.

Cette acquisition a été finalisée au deuxième trimestre et a permis à Salesforce d'afficher un bénéfice net sur cette période grâce à un produit fiscal exceptionnel lié à cette transaction.

Le bénéfice net est ressorti à 229,6 millions de dollars, soit 33 cents par action, contre une perte de 852 000 dollars un an plus tôt à la même époque, soit une perte par action inférieure à 1 cent. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du spécialiste du CRM est ressorti à 24 cents, dépassant de deux cents le consensus. Les revenus trimestriels de Salesforce ont progressé de leur côté de 25% à 2,04 milliards de dollars contre 2,02 milliards attendus.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant