La valeur du jour à WALL STREET - MICROSOFT : nouvelle cure d'austérité dans le mobile

le
0

(AOF) - Un peu plus de deux ans après la finalisation de l’acquisition par Microsoft (+0,99% à 52,10 dollars) des actifs de Nokia dans les téléphones mobiles, la firme américaine tire quasiment une croix sur cette expérimentation. Le numéro un des logiciels a annoncé une nouvelle restructuration de son activité smartphones une semaine après avoir cédé ses actifs dans les téléphones mobiles classiques. Dans ce cadre de cette restructuration, Microsoft va supprimer 1 850 emplois, dont 1 350 en Finlande.

Elle se traduira par une charge de restructuration et de dépréciation de 950 millions de dollars (853 millions d'euros), qui sera comptabilisée au quatrième trimestre de l'exercice clos fin juin. L'ensemble de cette restructuration devrait être finalisé d'ici juillet 2017.

En juillet 2015, la société fondée par Bill Gates avait déjà annoncé la suppression de 7 800 postes et 7,6 milliards de dollars de dépréciations d'actifs pour cette activité.

Microsoft a ainsi enregistré un montant de dépréciations supérieur aux 7,2 milliards de dollars déboursés pour racheter les activités de Nokia dans les portables.

Cette opération a tourné au fiasco. Au premier trimestre, le système d'exploitation Windows pour smartphones représentait 0,7% du marché contre 2,5% un an plus tôt, selon le bureau d'études Gartner. Les deux premiers, Android et iOS, affichent respectivement une part de marché de 84,1% et 14,8%.

"Nous concentrerons nos efforts là où nous pourrons faire la différence, avec les entreprises qui apprécient la sécurité et la facilité de gestion (…) les consommateurs qui partagent les mêmes valeurs", a déclaré le directeur général de Microsoft, Satya Nadella.

A la suite de ces restructurations à répétition, les observateurs se demandent si la firme américaine va arrêter de commercialiser des smartphones. Ce ne semble pas être encore le cas. Dans un e-mail envoyé aux employés obtenu par le Wall Street Journal, Terry Myerson, vice-président de Windows and Devices Group, a indiqué que la société continuerait à développer de "nouveaux appareils fantastiques". Pour le site spécialisé The Verge, Microsoft pourrait cependant arrêter les smartphones Lumia pour se concentrer sur un seul smartphone Surface, la marque de ses tablettes.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant