La valeur du jour à Wall Street - MICROSOFT au plus haut historique

le
0

(AOF) - Microsoft est sur un petit nuage à Wall Street où l’action du numéro un mondial des logiciels progresse de 5% à 60,11 dollars, inscrivant ainsi un nouveau plus haut historique. Les investisseurs récompensent la stratégie de développement du groupe dans l’informatique dématérialisée, qui lui a permis hier soir de dévoiler des résultats meilleurs que prévu au premier trimestre, clos fin septembre, de son exercice 2016/2017.

Son offre cloud baptisée Azure a vu ses ventes bondir de 116% (+121% à taux de change constants). L'ensemble des activités cloud du groupe (Azure, Office 365 Commercial, Dynamics (solutions métiers) …) évolue désormais sur un rythme de revenu annuel de plus de 13 milliards de dollars et est sur la bonne voie pour atteindre l'objectif de 20 milliards de dollars en 2018.

Les revenus de la division Intelligent Cloud, qui comprend, outre Azure, les produits et services liés aux serveurs comme Windows Server, SQL Server, ont augmenté de 8%, à 6,38 milliards de dollars. Le marché anticipait 6,27 milliards, selon FactSet. La hausse est même de 10% à taux de change constants.

En revanche, la division More Personal Computing, qui comprend en particulier le système d'exploitation Windows, a vu ses revenus reculer de 2% (-1% à changes constants) à 9,29 milliards de dollars.

Au niveau global, le chiffre d'affaires a progressé d'un peu moins de 0,4% à 20,45 milliards de dollars. Les ventes ajustées sont, elles, ressorties à 22,33 milliards de dollars, supérieures aux attentes du marché : 21,71 milliards de dollars.

Le bénéfice net a, lui, reculé de 4% à 4,69 milliards de dollars, soit 60 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le résultat par action est ressorti à 76 cents, soit 8 cents de mieux que le consensus Thomson Reuters. JPMorgan précise que cette surperformance au niveau du bénéfice par action s'explique cependant pour moitié par une imposition plus faible et 100 millions de dollars de bénéfices inattendus au niveau des "autres résultats".

Au deuxième trimestre, le groupe cible un chiffre d'affaires compris entre 24,65 et 25,45 milliards de dollars, soit au pire un recul de 4% et au mieux un repli de 1%. La division Intelligent Cloud devrait, elle, afficher des revenus compris entre 6,55 et 6,75 milliards de dollars, en progression de 3% à 6%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant