La valeur du jour à Wall Street - MERCK soutenu par une étude positive sur le Keytruda

le
0

(AOF) - Merck & Co est l'une des rares valeurs à avoir du souffle à Wall Street. Le titre du groupe pharmaceutique américain progresse de 1,17% à 56,77 dollars signant de loin la plus forte hausse du Dow Jones. Le laboratoire profite de l'annonce de résultats positifs d'une nouvelle étude sur le Keytruda, l'un de ses médicaments les plus prometteurs, dans le traitement du cancer du poumon. Les patients en stade avancé de la maladie qui ont pris ce médicament ont affiché un meilleur taux de survie que ceux qui suivaient une chimiothérapie standard.

Fort des bons résultats de cette étude de phase 3, la dernière avant une éventuelle commercialisation, un comité d'experts indépendants a recommandé aux patients d'abandonner leur chimiothérapie au profit du Keytruda.

Son principe actif, le pembrolizumab, est un nouvel anticorps monoclonal anti PD-1 (programmed death-1) qui potentialise les réponses des cellules T, y compris les réponses anti-tumorales.

Il est déjà approuvé pour les patients qui ont déjà suivi une chimiothérapie. Merck espère désormais qu'il sera validé par la FDA pour les malades en première ligne (sans avoir suivi d'autre traitement précédemment). Le prix du Keytruda est d'environ 150 000 dollars par an.

Initialement utilisé contre le mélanome, le Keytruda est désormais étudié dans de nombreuses autres formes de cancer.

Le cancer du poumon est le cancer le plus courant avec plus de 200 000 patients aux Etats-Unis et 1,5 million de malades diagnostiqués dans le monde chaque année. C'est aussi un marché important pour les majors du secteur qui développent de nouvelles thérapies dans le domaine de l'immunologie.

Les ventes dans l'immunologie devraient atteindre 34 à 35 milliards de dollars en 2026, dont la moitié pour le cancer du poumon, selon la banque d'investissement Leerink.

(P-J.L)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant