La valeur du jour à Wall Street - MERCK sanctionné pour ses ventes inférieures aux attentes malgré le relèvement des objectifs

le
0

(AOF) - Merck (-1,62% à 53,93 dollars) signe une des plus fortes baisses du Dow Jones, sanctionné pour des ventes trimestrielles inférieures aux attentes. Sur les trois premiers mois de son exercice 2016, le laboratoire pharmaceutique a vu son chiffre d'affaires reculer de 1,2% à 9,31 milliards, ratant le consensus qui le donnait à 9,49 milliards. Le chiffre d'affaires de la seule division Pharmacie - Merck est aussi présent sur le segment de la médecine vétérinaire - ont reculé de 2% à 8,1 milliards de dollars, pesant sur la performance globale du groupe.

Dans cette activité, Merck a été pénalisé par des effets de change défavorables à hauteur de -4%. Hors effets de change, les revenus de la pharmacie ont augmenté grâce au succès du Keytruda dans l'oncologie. Sur le diabète aussi, le laboratoire pharmaceutique a réalisé des ventes en hausse (+1% à 1,41 milliard de dollars) pour ses traitements Januvia et Janumet mais les attentes des investisseurs étaient encore plus élevées.

A cette déception s'ajoute la baisse des ventes du Remicade, un traitement contre la polyarthrite qui a souffert en Europe de la concurrence des biosimilaires.

Ces contreperformances sur des produits phares de la gamme Merck, qui font dire à un analyste de Credit Suisse que le groupe risque d'avoir des opportunités limitées de croissance à court terme, ont tout de même été compensées par le contrôle des coûts du groupe. Les dépenses de R&D ont par exemple baissé de 6% au premier trimestre.

De ce fait, Merck est parvenu à générer un bénéfice supérieur aux attentes. Ce dernier a augmenté de 18% à 1,12 milliard de dollars soit 40 cents. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action de Merck s'est élevé à 89 cents, dépassant de quatre cents le consensus Zacks Investment Research.

Si cette bonne nouvelle n'a donc pas suffi à retenir les investisseurs, elle n'est pas la seule. En effet, l'annonce d'un relèvement des perspectives annuelles de Merck a aussi été reléguée au second plan de cette publication. Sur 2016, le laboratoire pharmaceutique anticipe désormais un chiffre d'affaires compris entre 39 et 42 milliards de dollars et non plus entre 38,7 et 40,2 milliards. Le bénéfice par action ajusté est attendu de son côté entre 3,65 et 3,77 dollars contre une précédente estimation de 3,60-3,75 dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant