La valeur du jour à Wall Street - LINKEDIN et MICROSOFT annoncent un mariage à 26 milliards de dollars

le
0

(AOF) - LinkedIn (+47,55% à 193,41 dollars) s'envole à Wall Street dès les premiers échanges après l'annonce de son rachat par Microsoft (-3,97% à 49,45 dollars). Le cours du réseau social professionnel se rapproche logiquement de 196 dollars par action, le prix proposé par le géant des logiciels, qui représente une prime de 49,5% par rapport au cours de clôture de LinkedIn vendredi. L'offre est d'autant plus alléchante pour les actionnaire du concurrent de Viadeo qu'elle est promise intégralement en cash et que Microsoft a donné des garanties de continuité de l'activité.

Ainsi, tout en étant adossée au créateur de Windows, LinkedIn sera toujours dirigé par son directeur général Jeff Weiner. Ce dernier soutient d'ailleurs le rapprochement, de même que le président du Conseil d'administration et actionnaire majoritaire Reid Hoffman.

Pour finaliser cette opération, Microsoft et LinkedIn doivent obtenir les accords des autorités de la concurrence américaine, européenne, brésilienne et canadienne. Les deux firmes espèrent arriver à leurs fins d'ici la fin de l'année.

En terme de conséquences financières, Microsoft prévoit que cette acquisition soit très légèrement dilutive, à hauteur de 1% environ, sur son bénéfice par action ajusté 2017 et 2018. Le groupe mise sur un impact positif à partir de 2019 et indique pouvoir générer 150 millions de dollars de synergies de coûts chaque année dès 2018. Petit bémol toutefois, qui explique sans doute les dégagements que subit le titre Microsoft suite à cette annonce : l'opération sera financée intégralement par endettement et le groupe a maintenu son programme de rachat d'actions de 40 milliards de dollars à compléter d'ici décembre.

Le bilan du géant des logiciels risque donc de se retrouver sous pression au cours des prochains mois. Cependant, l'apport de LinkedIn devrait lui permettre d'accélérer son déploiement dans les services et la dématérialisation et ainsi de soutenir la croissance de son activité. Depuis plusieurs trimestre, Microsoft est en effet engagé dans une évolution de son modèle afin d'être moins dépendant des ventes de logiciels et de terminaux.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant