La valeur du jour à Wall Street - LINKEDIN dévisse de 40% sur fond de perspectives décevantes

le
0

(AOF) - Gros gadin pour LinkedIn à Wall Street où les perspectives du réseau social professionnel n’ont pas été du tout du goût des investisseurs. L’action décroche de 39,6% à 116,01 dollars au plus bas depuis début 2013. L’ampleur de cette baisse s’explique par plusieurs dégradations de recommandations, dont celle de JPMorgan, passé de Surpondérer à Neutre. Le bureau d’études a fortement réduit son objectif de cours de 300 à 186 dollars.

Au premier trimestre, LinkedIn vise un bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, de 55 cents et des ventes de 820 millions de dollars. Ces prévisions ressortent bien inférieures au consensus Reuters de respectivement 74 cents et 866,9 millions de dollars.

Sur l'ensemble de 2016, le groupe table sur un bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, de 3,05 à 3,20 dollars et des ventes de 3,6 à 3,65 milliards de dollars. Le marché cible 3,67 dollars et 3,91 milliards de dollars.

Le directeur financier de l'entreprise, Steve Sordello, a notamment expliqué que les solutions de recrutement du groupe sont sous pression en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique étant donné la situation économique mondiale.

Ces prévisions sont d'autant plus surprenantes que les résultats du quatrième trimestre ont dépassé les attentes. Le groupe a essuyé une perte nette de 8,43 millions de dollars, soit 6 cents par action, à comparer avec un bénéfice net de 3 millions d'euros ou 2 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est cependant élevé à 94 cents, soit 20 cents de mieux que le consensus Thomson Reuters. Le chiffre d'affaires a progressé de 34% à 862 millions de dollars, dépassant les attentes de Wall Street de 857,6 millions.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant