La valeur du jour à Wall Street - JPMORGAN signe un deuxième trimestre de bon augure pour le secteur bancaire

le
0

(AOF) - Pour continuer à battre des records - il pointe désormais à plus de 18 520 points - le Dow Jones peut compter aujourd'hui sur les valeurs bancaires. Ces dernières sont emmenées par JPMorgan (+1,77% à 64,27 dollars), première banque américaine par la taille du bilan et première à publier ses résultats du deuxième trimestre. Sur cette période, l'établissement présidé par Jamie Dimon a dépassé les attentes du marché en enregistrant un bénéfice net de 6,2 milliards de dollars, en léger repli de 1,4%, soit 1,55 dollar par action.

Le consensus Thomson Reuters donnait un bénéfice par action de 1,43 dollar. Quant à son chiffre d'affaires, il est ressorti à 25,2 milliards de dollars alors que les analystes anticipaient 24,16 milliards pour le deuxième trimestre.

JPMorgan a notamment pu compter sur le retour de conditions de marché plus favorables pour surperformer de cette manière. Cette évolution favorable a en effet soutenu son activité de trading, malmenée en début d'année par la chute des indices. Cette fois, les activités de marché ont progressé de 13% à 6,5 milliards de dollars. Les clients ont repris des positions sur les taux, devises et marchés émergents ainsi que sur les actifs de crédit, a précisé JPMorgan.

Le retour d'un certain appétit pour le risque s'est vu également dans l'activité bancaire plus traditionnelle de JPMorgan. En effet, la banque a fait état d'une hausse de 23% de son activité de prêts, signe que les clients sont prêts à investir ou à acheter un logement. Au total, la division Consumer & Community Banking a vu ses revenus progresser de près de 4% à 11,45 milliards de dollars.

Mais les performances opérationnelles de JPMorgan ne sont pas les seules à rassurer les investisseurs. En effet, ces derniers attendaient la banque au tournant des provisions pour créances douteuses. Au deuxième trimestre, elles ont encore progressé, passant de 935 millions à 1,4 milliard de dollars. Cependant, l'évolution séquentielle, c'est-à-dire d'un trimestre sur l'autre, est positive puisque ces provisions s'élevaient à 1,8 milliard de dollars sur les trois premiers mois de l'exercice.

Enfin, le ratio de fonds propres durs de JPMorgan s'est établi à 11,9%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant