La valeur du jour à Wall Street - JPMORGAN CHASE : résultats pénalisés par la banque d'investissement

le
0

(AOF) - La saison des résultats du premier trimestre débute sur une note rassurante pour le secteur bancaire américain. Le plus important établissement par la taille du bilan, JPMorgan Chase, a dévoilé des bénéfices pénalisés par ses activités de banque d’investissement et de courtage, mais moins dégradés que prévu. L’action JPMorgan Chase (+3,09% à 61,11 dollars) affiche la plus forte hausse du Dow Jones, entraînant dans son sillage l’ensemble du secteur. Sur les trois premiers mois de l’année, son bénéfice net a reculé de 6,7% à 5,52 milliards de dollars, soit 1,35 dollar par action.

Il a toutefois dépassé le consensus Reuters, qui s'élevait à 1,26 dollar.

Le produit net bancaire trimestriel a, lui, reculé de 3% à 24,083 milliards de dollars, ressortant également au-dessus des attentes du marché de 23,40 milliards de dollars.

Les marchés financiers ayant connu leur plus mauvais début d'année depuis la crise de 2007-2008, la baisse des résultats de JPMorgan Chase s'explique par la contreperformance de ses activités de courtage et de banque d'investissement.

Dans le courtage, JPMorgan Chase a enregistré un repli de 13% à 3,6 milliards du PNB des produits de taux, changes et matières premières et de 5% à 1,58 milliard de celui des actions. Ces replis sont plus faibles que prévu par les analystes, Credit Suisse anticipait par exemple respectivement 3,4 milliards et 1,4 milliard de dollars. L'activité banque d'investissement de JPMorgan Chase a pour sa part enregistré une chute de 24% à 1,23 milliard.

Outre la faiblesse des activités de marché, les publications des banques au premier trimestre devraient être marquées par une hausse des provisions pour créances douteuses en raison de leur exposition au secteur pétrolier. Les cours du pétrole ont touché ce trimestre un plus bas depuis 2003 dégradant la situation financière des groupes pétroliers.

La majorité de la progression des provisions pour créances douteuses de JPMorgan Chase provient effectivement de ce secteur. Elles se sont élevées à 1,8 milliard de dollars, soit près du double du premier trimestre 2014 où elles atteignaient 959 millions de dollars.

Enfin, JPMorgan Chase a annoncé un ratio de fonds propres durs de 11,7%, en hausse de 10 points de base sur le trimestre.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant