La valeur du jour à Wall Street - INTEL supprime 12 000 postes

le
0

(AOF) - Intel gagne 0,35% à 31,71 dollars au lendemain de l’annonce d’une restructuration qui se traduira par la suppression de 12 000 postes, soit 11% de ses effectifs. Déjà en déclin depuis plusieurs années en raison du développement du marché des tablettes et des smartphones, le marché des PC a connu un nouvel accès de faiblesse au premier trimestre, reculant respectivement de 10% et 11,6%, selon les bureaux d’études Gartner et IDC. Le numéro un mondial des semi-conducteurs a d’ailleurs abaissé ses prévisions de revenus pour 2016.

Ils sont désormais attendus en croissance d'environ 5% contre de 5% à 10% auparavant.

Dans ce contexte de marché dégradé, la firme de Santa Clara (Californie) compte sur sa restructuration pour accélérer sa stratégie visant à réduire son exposition aux PC en se renforçant dans les puces pour les data center et les objets connectés. Ce mouvement est déjà entamé depuis plusieurs années. Credit Suisse s'attend à ce que les ordinateurs personnels représentent 50% des ventes et du résultat opérationnel du groupe en 2016 contre respectivement 65% et 85% en 2011. Le groupe technologique a précisé que les puces pour les data center et les objets connectés représentaient déjà 40% de ses revenus et la majorité de son résultat opérationnel l'année dernière.

Les suppressions de postes s'étaleront jusqu'à la mi-2017 et se traduiront par une charge exceptionnelle de 1,2 milliard de dollars qui sera enregistrée au deuxième trimestre. Elles permettront à Intel de réaliser 750 millions de dollars d'économies dès cette année et 1,4 milliard en rythme annuel d'ici la mi-2017.

Si Intel évolue dans un contexte difficile, la firme américaine a démontré la qualité de son exécution en présentant des résultats meilleurs que prévu pour le premier trimestre. Son bénéfice net a augmenté de 3% à 2 milliards de dollars, soit 42 cents par action. Retraité des éléments exceptionnels, ce dernier a même atteint 54 cents, dépassant le consensus Reuters de 48 cents.

Le chiffre d'affaires a progressé de 7% à 13,7 milliards de dollars. Sur le deuxième trimestre, le groupe cible un chiffre d'affaires de 13,5 milliards de dollars, plus ou moins 500 millions de dollars. Cette prévision est nettement inférieure aux attentes du marché de 14,16 milliards de dollars.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant