La valeur du jour à Wall Street - INTEL : les investisseurs font la fine bouche sur les résultats

le
0

(AOF) - Intel (-4,2% à 34,19 dollars) traîne en queue du Dow Jones, les résultats meilleurs que prévu du numéro un mondial des semi-conducteurs ne trouvant pas grâce aux yeux des investisseurs. Ils lui reprochent la qualité de ces résultats, qui ont notamment bénéficié d’un taux d’imposition plus faible. Le marché est également déçu de la division Data center (puce pour serveur), activité plus rentable que les microprocesseurs pour PC et qui plus est particulièrement dynamique ces dernières années.

Au deuxième trimestre, le bénéfice net d'Intel a chuté de 51% à 1,3 milliard de dollars, soit 27 cents par action, amputé à hauteur de 1,4 milliard de dollars par des charges de restructuration. Fin avril, le numéro un mondial un des semi-conducteurs avait annoncé la suppression de 12 000 postes, soit 11% de ses effectifs, afin de prendre en compte le déclin du marché du PC. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 59 cents, surpassant le consensus Reuters de 6 cents. Crédit Suisse explique que cette différence trouve son origine à hauteur de 2 cents par une charge fiscale plus faible et de 3 cents par des " autres bénéfices " plus élevés.

Le chiffre d'affaires a, lui, augmenté de 3% à 13,5 milliards, globalement en ligne avec les attentes de Wall Street. La division Data center (puce pour serveur) a enregistré une hausse de 5% à 4 milliards de dollars de ses ventes. Cette dernière est plus rentable que la division Puces pour PC - dont les ventes ont reculé de 3% à 7,3 milliards de dollars - et affiche traditionnellement une croissance à deux chiffres.

JPMorgan veut croire dans le management qui est confiant dans l'atteinte d'une croissance à deux chiffres sur l'ensemble de l'année pour cette division grâce à une stabilisation de la demande en provenance des entreprises et à la hausse du prix de vente moyen. L'analyste souligne que la division Data center doit enregistrer une croissance à deux chiffres pour qu'Intel réalise son objectif d'une croissance de 5% cette année. Il avait été abaissé en avril dernier, contre de 5% à 10% initialement.

En termes de perspectives, Intel anticipe pour le trimestre en cours un chiffre d'affaires de 14,9 milliards, plus ou moins 500 millions de dollars. Les analystes sont moins optimistes et ciblent 14,63 milliards de dollars.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant