La valeur du jour à Wall Street - ESTEE LAUDER pénalisé par des perspectives prudentes

le
0

(AOF) - Estee Lauder cède 3,69% à 83,10 euros à New York, pénalisé par la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel décevant et des perspectives dégradées. Le groupe américain de cosmétiques affronte une conjoncture défavorable, marquée par la baisse de ses ventes dans les grands magasins aux Etats-Unis, un ralentissement au Moyen-Orient et l'absence de reprise à Hong Kong. Le groupe marque également le pas en France. Résultat, au premier trimestre de son exercice fiscal 2016/2017, son bénéfice net a reculé de 5% à 294 millions de dollars, ou 79 cents par action.

Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 84 cents contre un consensus de 80 cents.

En revanche, le chiffre d'affaires a progressé de 1% à 2,87 milliards, soutenu par le succès de ses marques de niche comme le parfumeur Joe Malone. Mais les analystes tablaient sur 2,89 milliards. Pour le trimestre en cours, le groupe de cosmétiques cible un BPA compris entre 1,10 et 1,15 dollar, une fourchette bien en deçà des attentes de Wall Street (1,31 dollar).

Pour l'exercice complet, Estee Lauder table sur un BPA hors éléments exceptionnels compris entre 3,38 et 3,44 dollars, en hausse de 8% et de 10%.

Le groupe a enfin annoncé une hausse de son dividende trimestriel à 0,34 dollar par action, contre 0,3 dollar au trimestre précédent.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant