La valeur du jour à Wall Street - CITIGROUP : nouvelle publication rassurante pour le secteur bancaire

le
0

(AOF) - 2016 a tellement mal débuté sur les marchés financiers que les investisseurs ont nettement revu à la baisse leurs anticipations de résultats pour les banques. En conséquence, la réception en Bourse de leurs comptes, même dégradés au premier trimestre a été favorable. Ce fut le cas ces derniers jours pour JPMorgan et Bank of America et c’est le cas aujourd’hui avec Citigroup, dont l’action s’adjuge 2,31% à 46,01 dollars, se classant à la deuxième place du S&P 500. Comme ses concurrentes, elle n’a pas été épargnée par une baisse de ses résultats.

Sur les trois premiers mois de 2016, son bénéfice net a chuté de 27% à 3,501 milliards de dollars, soit 1,10 dollar par action. Le consensus Thomson Reuters était plus faible de 7 cents. Ses revenus ont, eux, reculé de 11% à 17,555 milliards de dollars, mais le marché attendait 17,46 milliards de dollars.

En cause, les mauvaises performances de ses activités de marché et de banque d'investissement. La banque américaine avait pris les devants début mars en annonçant une chute de 25% des revenus de son activité de banque d'investissement. Ils ont finalement décroché de 27% à 875 millions de dollars.

En revanche, ses activités de courtages ont limité leur déclin par rapport à l'annonce en début mars d'un repli de 15%. Elles ont bénéficié d'une fin de trimestre plus favorable, le S&P ayant rebondi de 13% sur les 7 dernières semaines. Leur produit net bancaire a ainsi baissé de 13% à 3,791 milliards de dollars.

Dans le détail, le courtage sur les produits de taux, changes et matières premières a vu son produit net bancaire reculer de 11% à 3,085 milliards de dollars et celui sur les actions de 19% à 706 millions de dollars.

La hausse des provisions pour créances douteuses liées à la dégradation de la santé financière des sociétés énergétiques a aussi pesé sur les comptes de Citigroup. Elle a annoncé une hausse de 29% de son coût du crédit à 1,875 milliard de dollars, 80% de cette hausse, soit 346 millions de dollars, étant liés à l'énergie. La banque américaine a précisé que ses prêts commerciaux aux sociétés du secteur de l'énergie s'élevaient à 22,3 milliards de dollars, en hausse de près de 9% sur le trimestre.

S'agissant de sa solvabilité, Citigroup revendique un ratio de fonds propres durs de 12,3%, en amélioration de 20 points de base sur le trimestre.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant