La valeur du jour à Wall Street - Au plus bas depuis août 2015, STARBUCKS rebondit après ses trimestriels

le
0

(AOF) - Certes, les résultats trimestriels de Starbucks ne sont pas flamboyants et dépassent de peu les attentes du marché. Mais l'action de la chaine de cafés ne mérite sans doute pas de se retrouver au plus bas depuis fin août 2015, niveau qu'il a atteint hier en clôture à 51,77 dollars. Ce vendredi, Starbucks regagne donc 2,53% à 53,1 dollars. Au quatrième trimestre, le groupe a vu son bénéfice net croitre de 22,8% au quatrième trimestre à 801 millions de dollars, soit 54 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action de la chaine de cafés s'est élevé à 56 cents.

Le chiffre d'affaires trimestriel de Starbucks est ressorti de son côté à 5,71 milliards de dollars, en croissance de 16%. A magasins comparables, la croissance a été de 4%, dont +5% pour les seules boutiques ouvertes aux Etats-Unis. Les analystes interrogés par Zacks Investment Research anticipaient un bénéfice par action de 55 cents et un chiffre d'affaires de 5,68 milliards.

Starbucks profite aussi d'une autre annonce faite à l'occasion de cette publication : le dividende trimestriel va être augmenté de 25%. Les investisseurs ont donc beau jeu de revenir sur un titre dévalorisé et qui propose une rémunération en hausse.

Ces éléments ont été en tout cas suffisants pour éclipser des perspectives qui restent peu engageantes. Au premier trimestre 2017, Starbucks vise un bénéfice par action compris entre 51 et 52 cents, soit 3 à 4 cents sous le consensus. Pour son exercice complet, Starbucks vise une croissance de ses ventes en données comparables de 5%, une croissance de ses ventes consolidées à deux chiffres et un bénéfice par action ajusté compris entre 2,12 et 2,14 dollars. Le marché anticipe 2,16 dollars.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant