La valeur du jour à Paris - TOTAL cède le chimiste Atotech

le
0

(AOF) - Total progresse de 0,2% à 43,14 euros. Le groupe pétrolier français a cédé sa filiale de chimie de spécialités Atotech pour 3,2 milliards de dollars. L'acheteur est le fonds d'investissement américain Carlyle. Avec cette cession, Total poursuit son recentrage sur son cœur de métier, le pétrole, le gaz et les énergies renouvelables. En février 2015, le groupe avait vendu sa filiale Bostik, numéro trois mondial des adhésifs, au chimiste Arkema. En revanche, actionnaire majoritaire de l'américain SunPower depuis 2011, Total a acquis cette année le fabricant de batteries Saft.

Pour emporter la mise, Carlyle a proposé à Total un multiple de 11,9 fois l'Ebitda ajusté d'Atotech en 2015.

Total a rappelé que Carlyle était un fonds d'investissement de premier plan dans le domaine de la chimie qui, de par sa connaissance approfondie des métiers d'Atotech, sera bien positionné pour créer de la valeur pour Atotech et saura l'accompagner dans la poursuite du développement de ses opérations, de ses clients et de ses salariés.

" Atotech, très présent en Asie, est leader mondial dans ses métiers de haute technologie, avec un business model qui repose sur l'innovation et la proximité avec le client. Carlyle lui donnera les moyens de poursuivre ses ambitions de développement, au service de ses clients, et dans le respect des engagements pris vis-à-vis de ses salariés et de ses partenaires. Cette opération s'inscrit dans le cadre de la gestion de portefeuille de Total, qui vise à aligner la base d'actifs du Groupe sur son ambition business. Elle contribue également au programme de cession de 10 milliards de dollars sur la période 2015-2017 annoncé par le groupe ", a commenté la PDG de Total, Patrick Pouyanné.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant