La valeur du jour à Paris- TECHNIP : plus optimiste pour 2016

le
0

(AOF) - Plus forte hausse du CAC 40, Technip grimpe de près de 3% à 50,71 euros, soutenu par le relèvement de ses prévisions 2016. Dans un secteur parapétrolier tourmenté où les mauvaises nouvelles sont devenues monnaie courante (Vallourec, CGG), le spécialiste français des services pétroliers détonne en ne décevant pas les investisseurs.

Certes, les résultats du second trimestre sont mitigés avec un bénéfice net passant de 306,9 à 123,3 millions d'euros tandis que le résultat opérationnel courant a reculé de 20,1% à 200,1 millions dans le Subsea (infrastructures sous-marines) mais a bondi de 38,2% à 73,50 millions d'euros dans l'Onshore/Offshore. Le groupe pétrolier a expliqué qu'il avait enregistré 57 millions de charges de restructuration et 15 millions d'euros de coûts liés à la combinaison avec FMC Technologies.

C'est donc sur la suite de l'exercice que les investisseurs se sont tournés, Technip ayant enregistré un carnet de commandes en hausse à 1,51 milliard au second trimestre contre 1,48 milliard l'an dernier.

Le groupe a indiqué que "la récente montée des prix du pétrole, combinée à une déflation évidente sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement dans le secteur gazier et pétrolier, apporte un certain optimisme à l'ensemble des acteurs du marché qui recommencent à regarder sur le long terme".

Dans ce contexte, Technip a relevé ses objectifs 2016, visant désormais un chiffre d'affaires ajusté pour sa division Subsea entre 4,7 et 5,0 milliards d'euros et un résultat opérationnel courant ajusté à environ 680 millions d'euros. Il tablait auparavant un résultat opérationnel courant ajusté compris entre 640 à 680 millions.

Dans sa division Onshore/offshore, le groupe prévoit un chiffre d'affaires ajusté de 5,7 à 6 milliards d'euros et un résultat opérationnel courant ajusté compris à environ 280 millions (contre 218,3 millions en 2015).

En termes d'économies, Technip estime les réductions de coûts de l'ordre de 900 millions d'euros en 2016, bien en avance sur son planning (700 millions initialement prévus) et pour un objectif final de 1 milliard d'euros d'économies.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant