La valeur du jour à Paris - TECHNIP en tête du CAC 40

le
0

(AOF) - Technip bondit de 3,38% à 61,19 euros après avoir révisé à la hausse ses objectifs dans le Subsea à l’occasion de la publication de ses comptes du troisième trimestre. S’agissant de cette division, le groupe parapétrolier vise désormais un chiffre d’affaires ajusté supérieur à 5 milliards d’euros contre 4,7 à 5 milliards d’euros auparavant et un résultat opérationnel courant ajusté à environ 700 millions d’euros. Il tablait précédemment sur environ 680 millions d’euros.

En Onshore/Offshore, il cible toujours un chiffre d'affaires ajusté entre 5,7 et 6 milliards d'euros et un résultat opérationnel courant ajusté à environ 280 millions.

Au troisième trimestre, Technip a enregistré une hausse de 12,4% à 184,3 millions d'euros de son bénéfice net part du groupe, un chiffre supérieur au consensus qui le donnait à 148 millions. Le résultat opérationnel courant ajusté a reculé, lui, de 2,5% à 284,6 millions. La marge opérationnelle courante est ressortie dès lors à 9,7%, en hausse de 36 points de base. Le chiffre d'affaires ajusté a reculé de 6,1% à 2,9 milliards d'euros. Il est stable à taux de change constant. Les analystes tablaient sur 2,7 milliards.

Technip a enfin indiqué être en bonne voie pour boucler en janvier 2017 son rapprochement avec l'américain FMC Technologies.

Ces résultats solides témoignent-ils de la fin de plus de deux ans de disette pour le secteur des services pétroliers ? Rien n'est moins sûr. Dans une note publiée dans le sillage de ces résultats, Oddo indique qu'il s'attend à des résultats 2017 et 2018 en repli alors que le management se montre toujours extrêmement prudent.

Le courtier rappelle que le CEO a récemment déclaré que la crise du secteur parapétrolier ne faisait que commencer avec des années 2017 et 2018 qui s'annoncent extrêmement difficiles. Malgré le récent rebond du prix du baril, la politique d'investissement des clients n'est toujours pas orientée à la hausse mais vers plus de sélectivité.

Dans ce cadre, et malgré une valorisation modeste et l'efficacité du programme de réduction de coûts, Oddo a confirmé sa recommandation Alléger et son objectif de cours de 50 euros sur le titre. Une hirondelle ne fait pas le printemps...

(P-J.L)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant