La valeur du jour à Paris - SODEXO peine à rassurer sur son exposition au Brésil malgré un semestre solide

le
0

(AOF) - Sodexo (-2,5% à 93,69 euros) signe la deuxième plus forte baisse du CAC 40 après la publication de résultats semestriels mitigés. Ainsi, le bénéfice net du spécialiste de la restauration collective et des services sur site a progressé de 4,7% à 359 millions d'euros alors qu'il était attendu à 340 millions par les analystes. En revanche, la déception des investisseurs se cristallise sur le bénéfice opérationnel : à 658 millions d'euros (-6,1%), il est inférieur de 10 millions d'euros au consensus.

La marge opérationnelle ressort ainsi stable à 6,2% alors que les analystes l'anticipaient en légère amélioration à 6,4%.

Cette contreperformance s'explique notamment par les difficultés rencontrées par Sodexo au Brésil, du fait de la récession qui touche la première économie d'Amérique latine. Ainsi, la chute du real a pesé sur la rentabilité du groupe : les effets de change ont rogné la marge opérationnelle à hauteur de 30 points de base. Sodexo a prévenu que ces effets négatifs liés à la conjoncture du Brésil risquaient de se poursuivre au deuxième semestre.

En plus des effets de changes, la conjoncture dégradée au Brésil mais aussi les difficultés dans le secteur minier et pétrolier au Chili ont pesé sur le niveau d'activité du groupe. Sur sa division Bases-Vie, les baisses importantes des prix du pétrole et des matières premières ont entraîné des demandes de révision à la baisse des niveaux de service de la part des clients. Consolidée dans la division Reste du monde, l'Amérique du Sud a ainsi pesé sur les performances semestrielles de ce pôle : son chiffre d'affaires a reculé de 4,4% à 1,5 milliard d'euros. Le consensus des analystes tablait sur une baisse limitée à 3%.

Sodexo a tout de même pu compter sur la solidité de ses deux principaux marchés - Amérique du nord (+3,6% contre +1,5% à la même période de l'exercice précédent) et Europe continentale (+1,6%) - pour délivrer un chiffre d'affaires en croissance au premier semestre. Ainsi, le chiffre d'affaires du groupe est ressorti en hausse de 3,7% à 10,59 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année.

Confiant dans sa capacité à passer sans trop de dommage la mauvaise passe qu'il traverse en Amérique latine, Sodexo a confirmé ses objectifs annuels, à savoir une croissance interne du chiffre d'affaires de l'ordre de 3 % et une progression du résultat opérationnel hors effet de change et éléments exceptionnels de l'ordre de 8%.

A moyen terme le groupe vise toujours une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires, hors effet de change, comprise entre 4 et 7 % et d'une progression annuelle moyenne du résultat opérationnel, hors effet de change, de 8 à 10 %.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant