La valeur du jour à Paris - RENAULT mal récompensé pour ses résultats solides

le
0

(AOF) - Renault (+0,58% à 68,92 euros) sousperforme le CAC 40 en dépit de résultats annuels solides. Ces derniers ont permis au titre de bondir de près de 4% dès leur publication mais les investisseurs ont modéré leur enthousiasme suite à des déclarations de Carlos Ghosn suggérant qu'il n'y aurait sans doute pas de projet de renforcement de l'Alliance Renault-Nissan. Cette déception, alors que l'avenir de l'Alliance a beaucoup occupé les marchés et Renault en 2015, a éclipsé l'annonce d'une hausse du dividende de 26% à 2,40 euros et d'un bond de près de 50% du bénéfice net à 2,82 milliards d'euros.

Renault a notamment bénéficié d'une contribution positive de Nissan de 1,976 milliard d'euros, en hausse de 26%. Cet apport du partenaire japonais a permis de compenser la dépréciation de l'investissement de Renault dans le russe AvtoVAZ, dont la valeur est passée de 225 à 91 millions d'euros. Au total, la contribution négative du constructeur de la Lada, impacté par la dégradation des conditions économiques en Russie, s'élève à 620 millions d'euros pour le groupe français.

Renault a précisé qu'il est en discussion avec les autres actionnaires de la holding ARA BV, contrôlant AvtoVAZ, en vue d'une prochaine recapitalisation qui pourrait conduire à la consolidation de cette entreprise par Renault.

Le bond du bénéfice net de Renault s'explique par ses performances opérationnelles, supérieures aux attentes. Ainsi, la marge opérationnelle a bondi de 44,2% à 2,320 milliards d'euros alors que les analystes anticipaient 2,218 milliards. Elle a représenté 5,1% du chiffre d'affaires 2015, permettant ainsi à Renault d'atteindre son objectif d'une marge opérationnelle de 5% avec deux ans d'avance.

Sur le seul segment automobile, la marge opérationnelle a bondi de plus de 74% à 638 millions d'euros (3,5 % du chiffre d'affaires), bénéficiant de réductions de coûts et de la hausse des volumes de ventes.

Enfin, le chiffre d'affaires annuel de Renault a progressé de 10,4% (+10,6% à taux de change constants) à 45,327 milliards d'euros. Le consensus était de 45,156 milliards.

Le constructeur automobile a également annoncé une hausse de son dividende à 2,40 euros pour 2015. Il était de 1,90 euro l'année dernière.

En termes de perspectives, Renault vise une nouvelle hausse de son chiffre d'affaires à taux de change constants en 2016 et une amélioration de sa marge opérationnelle. Le groupe prévoit un marché mondial en croissance de 1 à 2% cette année.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant