La valeur du jour à Paris - PSA PEUGEOT CITROEN a réussi son redressement

le
0

(AOF) - PSA Peugeot Citroen est revenu dans la course ! En Bourse, l'action survole la cote parisienne, s'appréciant de 1,02% à 13,805 euros alors que le CAC 40 chute de 1,96%. Le titre du constructeur automobile est plébiscité après avoir renoué avec les bénéfices en 2015 pour la première fois depuis 2012. L'année dernière, le groupe a enregistré un résultat net part du groupe de 899 millions d'euros, à comparer avec une perte de 706 millions en 2014.

Cette amélioration des comptes s'explique essentiellement par des performances opérationnelles en nette croissance. Ainsi, le résultat opérationnel courant du constructeur a été multiplié par trois à 2,73 milliards d'euros.

L'essentiel de cette croissance a été porté par la division Automobile, dont le résultat opérationnel courant a bondi à 1,8 milliard d'euros alors qu'il était de 63 millions en 2014. Cette évolution positive s'explique notamment par un mix produit positif à hauteur de 192 millions, des effets de change porteurs et des réductions de coûts drastiques.

Cette performance dans l'Automobile permet à cette division d'afficher une marge opérationnelle de 5% en 2015. Elle dépasse ainsi l'objectif de 2% fixé par le plan "Back in the race" pour 2018. La cible de 5% avait été placée initialement à l'horizon 2019-2023.

Le plan stratégique a aussi porté ses fruits en termes de croissance des ventes de la division automobile. En 2015, elles ont augmenté de 4% à 37,5 milliards d'euros, après avoir reculé de 0,9% en 2014. Ce dynamisme permet à PSA Peugeot Citroën d'afficher un chiffre d'affaires en hausse de plus de 5% à 56,3 milliards d'euros en 2015.

Concernant le free cash flow opérationnel, le constructeur a fait aussi mieux que prévu lors du lancement de son plan en avril 2014. Il a généré 3,8 milliards d'euros de flux de trésorerie, dépassant son objectif de 2 milliards sur la période 2015-2017.

PSA Peugeot Citroen a indiqué que ce cash n'irait pas aux actionnaires du groupe - le constructeur ne versera pas de dividende cette année - mais à ses salariés. Une prime d'intéressement d'environ 2 000 euros sera en effet versée aux salariés français du groupe suite à ces résultats solides.

En termes de perspectives enfin, PSA n'a pas donné d'informations, renvoyant à la présentation de son prochain plan stratégique baptisé " Push to pass " (appuyer pour dépasser) prévue le 5 avril.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant