La valeur du jour à Paris- PERNOD RICARD va de l'avant

le
0

(AOF) - Rentrée joyeuse pour Pernod Ricard ! En hausse de 2,72% à 105,70 euros, le titre du numéro deux mondial des spiritueux, propriétaire du cognac Martell, de la vodka suédoise Absolut et du whisky irlandais Jameson, signe la plus forte hausse du CAC 40 après la publication de résultats annuels solides et de perspectives encourageantes. Une belle performance dans un secteur affecté par la baisse de la consommation d'alcool haut de gamme en Chine, une concurrence féroce aux Etats-Unis, et une demande atone en Europe.

Au titre de son exercice 2015-2016, clos le 30 juin 2016, la société dirigée par Alexandre Ricard, le petit-fils du fondateur, a enregistré une croissance organique (à périmètre et taux de change constants) de 2% à 8,68 milliards d'euros. En terme réel, la croissance est de 1% à cause des effets de change.

Le résultat opérationnel courant s'est pour sa part élevé à 2,277 milliards d'euros, en hausse de 2% à taux de changes constants, en ligne avec le consensus. La marge opérationnelle s'améliore de 7 points de base grâce aux efforts de réduction des coûts engagés par le groupe.

Le résultat net part du groupe atteint le niveau record de 1,23 milliard d'euros, en hausse de 43%. Un bond qui s'explique par une base de comparaison défavorable. Lors de l'exercice précédent, le groupe avait enregistré une dépréciation de 404 millions d'euros sur la vodka Absolut. Le groupe a été confronté à la baisse de consommation de cet alcool aux Etats-Unis, où les clients ont boudé ses déclinaisons aromatisées.

Sur l'année, la croissance est venue des Etats-Unis (+4%) grâce à Jameson, Martell et The Glenlivet. Les ventes ont progressé de 1% en Asie. Le bond du chiffre d'affaires en Inde (+12%) a compensé le déclin de 9% accusé en Chine.  L'Europe retrouve une légère dynamique à +1% et le reste du monde se stabilise à +2%.

Pour l'ensemble de l'exercice 2016-2017, le groupe table sur une accélération de la croissance organique du résultat opérationnel courant de +2% à +4%.

Pernod Ricard est confiant dans sa capacité à délivrer ses objectifs moyen-terme, soit une croissance du chiffre d'affaires entre 4 et 5% et une amélioration de la marge opérationnelle. Sur la période 2016-2020, Pernod Ricard anticipe des économies totales de 200 millions d'euros (essentiellement sur la marge brute et les investissements publi-promotionnels et dans une moindre mesure en coûts de structure), dont la moitié environ sera réinvestie en frais publi-promotionnels.

Fort de ces résultats et perspectives, le groupe a augmenté de 4% son dividende annuel à 1,88 euro par titre.

Dans une note envoyée à ses clients, CM-CIC Securities a jugé ces résultats annuels satisfaisants. De son côté, Barclays a retenu les perspectives encourageantes du champion français des vins et spiritueux. Le broker a donc confirmé sa recommandation Surpondérer et son objectif de cours de 108 euros sur la valeur.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant