La valeur du jour à Paris - PARROT chute lourdement après un avertissement sur ses ventes

le
0

(AOF) - Parrot a été envoyé au tapis dès l’ouverture et chute de 15,38% à 11 euros après avoir émis un avertissement sur ses ventes vendredi soir. L’action du spécialiste des drones et des objets connectés perd désormais près de 60% en Bourse depuis le début de l’année. Il a annoncé que ses ventes ne progresseraient pas en 2016, ainsi qu'il l’anticipait auparavant. Parrot a mis en cause l'accélération de la baisse des prix ces dernières semaines sur le segment milieu de gamme du marché des drones grand public.

Dans ces conditions, Parrot anticipe désormais un chiffre d'affaires global d'environ 55 millions d'euros au troisième trimestre 2016. Par ailleurs, l'activité au quatrième trimestre, époque pendant laquelle le groupe réalise une part importante de ses ventes - 33% des revenus en 2015 – ne sera pas suffisamment dynamique pour permettre une croissance des ventes en 2016.

Prenant acte des évolutions de son marché, le groupe a indiqué qu'il privilégiait des promotions "encadrées et ciblées par segments et par territoires" et continuait de faire évoluer son offre produits. Enfin, il compte également adapter sa direction des ventes et marketing.

Réagissant à cet avertissement, Henri Seydoux, PDG et fondateur de Parrot a déclaré : "Nous ne sommes qu'au début de l'industrie du drone civil. Nous travaillons à la constitution d'un portefeuille d'activités unique dans le domaine professionnel et à l'adaptation de notre offre grand public à l'évolution rapide de ce marché. En tant que premier actionnaire et principal contributeur à l'augmentation de capital de décembre 2015, je vise avant tout de préserver notre modèle de développement et de dérouler une stratégie profitable. Je suis confiant dans notre capacité à répondre habilement aux défis de cette nouvelle industrie."


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant