La valeur du jour à Paris - ORANGE profite de ses résultats trimestriels supérieurs aux attentes

le
0

(AOF) - Orange (+4,69% à 14,745 euros) signe la plus forte hausse du CAC 40 après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Sur la période de trois mois close fin septembre, le premier opérateur télécoms français a vu son Ebitda renouer avec la croissance et confirmé la reprise de la hausse de son chiffre d'affaires. Orange a ainsi enregistré une progression de 1,6% de son Ebitda retraité à 3,59 milliards d'euros et une croissance de 0,8% de ses revenus à 10,3 milliards d'euros. Les analystes attendaient 3,57 et 10,27 milliards d'euros respectivement.

Orange a notamment enregistré un trimestre plus solide que prévu sur son principal marché, la France. L'activité dans l'Hexagone a certes encore reculé, de 0,6%, à 4,77 milliards d'euros, mais la situation s'améliore en variation séquentielle : la baisse du chiffre d'affaires avait été de 1,7% au deuxième trimestre. Le consensus tablait sur 4,72 milliards d'euros.

Dans un environnement très concurrentiel - l'échec de la consolidation du secteur en début d'année a relancé les hostilités avec des promotions agressives et des initiatives dans la convergence (accords de distribution de Canal+ notamment) - Orange est donc parvenue à tirer son épingle du jeu. Le groupe a notamment accéléré sa conquête d'abonnés puisque 187 000 nouveaux clients ont choisi l'un de ses forfaits mobiles au troisième trimestre après +93 000 au trimestre précédent.

Dans le fixe, l'attractivité de l'offre fibre du groupe ne se dément pas non plus puisque 126 000 nouveaux abonnés ont été comptabilisés sur ce segment au troisième trimestre. Sur les trois mois précédents, ils avaient 106 000. Récemment, Credit Suisse saluait l'avance prise par Orange dans le déploiement de la fibre par rapport à ses concurrents et en faisait un avantage compétitif indiscutable.

Kepler Cheuvreux a aujourd'hui salué cette vigueur commerciale d'Orange en France. Le broker s'attend à ce que l'amélioration se confirme au quatrième trimestre sur ce marché, et se montre même plus optimiste que le groupe pour la fin d'année aussi bien sur le chiffre d'affaires que sur l'Ebitda. Dans ce contexte, l'analyste souligne la valorisation attractive d'Orange par rapport au secteur.

Sur l'ensemble de l'exercice, Orange vise toujours un Ebitda retraité supérieur à celui réalisé en 2015 à base comparable (soit 12,42 milliards d'euros).


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant