La valeur du jour à Paris - OL GROUP : un fonds d'investissement chinois prend 20% du capital

le
0

(AOF) - OL Groupe vient rejoindre la liste des sociétés françaises qui voient entrer un investisseur chinois à leur capital. Le club de football a annoncé vendredi le projet d'entrée dans son capital du fonds d'investissement chinois IDG Capital Partners, à hauteur de 20%, pour un montant de 100 millions d’euros. L’action OL Groupe bondit de 8,16% à 3,05 euros alors que cet investissement sera réalisé sous la forme d'une souscription d'actions nouvelles réservée à IDG au prix de 3,3429 euros par action, soit une prime de 18,54% par rapport au dernier cours coté.

11,589 millions d'actions nouvelles seront ainsi émises. Cet investissement prendra également la forme de la souscription de nouvelles OSRANEs (obligations subordonnées remboursables en actions nouvelles ou existantes) assimilées aux OSRANEs existantes. Elles représenteront 20% des OSRANEs totales après émission des nouvelles OSRANEs. 200 625 OSRANEs nouvelles seront ainsi émises au prix de 305,3404 euros par OSRANE, soit une prime de 60,71% par rapport au dernier cours coté.

OSRANEs comprises, le club de football est ainsi 400 millions d'euros avant investissement et 500 millions d'euros post-investissement.

IDG prendra un engagement de conservation de deux ans à compter de sa souscription aux actions et aux OSRANEs et aura entre deux et trois sièges au conseil d'administration d'OL Groupe.

Le club de football prévoit d'utiliser une part substantielle du produit de cette prise de participation pour refinancer une partie de sa dette et réduire ainsi ses frais financiers.

Ce projet s'accompagne d'un projet de joint-venture, structurée sous forme de société commune nouvellement constituée en République Populaire de Chine, devant être détenue à hauteur de 55% par IDG et de 45% par OL Groupe. Elle aura pour objet la promotion de la notoriété de l'Olympique Lyonnais et la valorisation de sa marque et de son savoir-faire, notamment dans le domaine de la formation des joueurs, en République Populaire de Chine, à Honkong, à Macao et à Taiwan.

Il doit être réalisé au quatrième trimestre 2016 ou au plus tard au cours des deux premiers mois de 2017. Il est notamment soumis à l'approbation des émissions de titres réservés à IDG par les actionnaires d'OL Groupe lors d'une assemblée générale extraordinaire et l'obtention des autorisations administratives requises des autorités chinoises.

S'il n'est pas mené à bien au plus tard le 28 février 2017, IDG peut avoir dans certains cas l'obligation de verser un dédommagement (break-up fee) de 15 millions d'euros à OL Groupe.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant