La valeur du jour à Paris - NUMERICABLE-SFR en vue après ses solides résultats 2015

le
0

(AOF) - Numericable-SFR (+2,30% à 38,26 euros) évolue toujours dans le peloton de tête du SBF 120, soutenu par plusieurs bonnes nouvelles. L'opérateur télécom a d'abord fait état, pour le quatrième trimestre de son exercice 2015, d'un gain net de nouveaux abonnés. Ainsi, d'un trimestre sur l'autre, le parc de clients de Numericable-SFR a progressé de 140 000 abonnés, à 12 604 000 clients, mettant ainsi fin à une série de sept trimestres consécutifs de baisse.

Cependant, sur l'ensemble de l'année, Numericable-SFR a vu partir près d'un million d'abonnés ce qui s'est traduit par une baisse de 3,5% de son chiffre d'affaires à 11,039 milliard d'euros en 2015. Reste que, si le retour à la croissance du parc d'abonnés se confirme au cours des prochains trimestres, le chiffre d'affaires du groupe devrait en bénéficier également. Numericable-SFR n'a donné de son côté aucune perspective pour 2016.

En attendant de voir ses revenus repartir à la hausse, Numericable-SFR a pu compter sur les réductions de coûts - 755 millions d'euros d'économies de dépenses en 2015 - pour améliorer sa rentabilité. Ainsi, sa marge d'Ebitda ajusté s'est élevée à 35%, en hausse de 6,9 points. A moyen terme, l'opérateur vise 45% de marge. Son Ebitda ajusté est ressorti de son côté à 3,86 milliards (+20%), légèrement supérieur à sa prévision d'au moins 3,85 milliards.

Le groupe propriété de Patrick Drahi s'est dit confiant sur sa capacité à dépasser les objectifs de synergies et de réductions de coûts à moyen terme, fixés lors de la fusion entre Numericable et SFR. D'ici fin 2017, l'opérateur vise 1,1 milliard d'euros d'économies issues du rapprochement.

Symbolique du mode de gestion de Patrick Drahi, qui rachète de nombreuses sociétés et les restructure fortement pour baisser les coûts et améliorer leur rentabilité rapidement, la mise en place des synergies entre Numericable et SFR doit aussi lui permettre d'accélérer son désendettement et de tenir ses objectifs d'investissement dans les infrastructures et le réseau.

Ainsi, l'opérateur a connu une forte progression de sa couverture 4G en 2015 pour atteindre 64% à fin 2015 et confirmé son ambition d'être au même niveau que le leader du marché à fin 2017. Dans le fixe, Numericable-SFR s'est vu conforté dans l'objectif de construire 12 millions de prises Fibre d'ici fin 2017, 18 millions d'ici fin 2020 et 22 millions d'ici fin 2022. A titre de comparaison, Iliad, maison-mère de Free, a dit la semaine dernière viser 9 millions de prises Fibre à fin 2018 et 20 millions à fin 2022.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant