La valeur du jour à Paris - NUMERICABLE-SFR chute, le premier trimestre ressort sous les attentes du marché

le
0

(AOF) - Numericable-SFR (-6,36% à 26,06 euros) signe une des plus fortes baisses du SBF 120, évoluant à son plus bas niveau depuis octobre 2014, après avoir publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Sur les trois premiers mois de 2016, l'opérateur télécoms est passé dans le rouge, avec une perte nette de 41 millions d'euros à comparer avec un bénéfice de 743 millions un an plus tôt. Cette dégradation des résultats financiers s'explique notamment par la baisse de 9% de l'Ebitda ajusté de Numericable-SFR à 851 millions, inférieur de plus de 3% au consensus.

Les comptes trimestriels de la filiale d'Altice reflètent son agressivité commerciale. Elle a proposé de nombreuses promotions dans un marché français qui reste très concurrentiel. L'échec de la consolidation du secteur a incité les opérateurs à reprendre les armes afin de renforcer leur base de clients.

En dépit de ces opérations coûteuses pour le groupe, son chiffre d'affaires a reculé de 6,1% au premier trimestre à 2,57 milliards d'euros, inférieur de plus de 2% au consensus. Le début d'année 2016 ne confirme donc pas les espoirs qu'avait fait naitre la fin d'année 2015. Ainsi, la base de clients mobiles est repartie à la baisse d'un trimestre sur l'autre : -28 000 début 2016 contre +140 000 fin 2015.

Dans la fibre et l'ADSL, l'opérateur a en plus été confronté à un problème conjoncturel de rupture des stocks de sa nouvelle box. Ce désagrément s'est traduit par une baisse de 61 000 du nombre de clients sur ce segment.

La déception sur la performance du premier trimestre a relégué au second plan des perspectives plutôt encourageantes. En effet, Numericable-SFR anticipe une amélioration significative de ses revenus tout au long de l'année grâce à une base de clients stabilisée, des services enrichis, un repositionnement tarifaire et une nouvelle dynamique commerciale.

Sur ce point, les récentes annonces concernant l'intégration des médias d'Altice Media Group (L'Express, Libération, BFM...) pourraient se traduire par de nouvelles offres "convergentes" pour les abonnés SFR.

En plus de saluer ces perspectives, Kepler Cheuvreux note que Numericable-SFR a refinancé sa dette de manière pertinente ces dernières semaines et maintenu sa recommandation d'Achat sur le titre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant