La valeur du jour à Paris - LAFARGEHOLCIM : la hausse du dividende ne suffit pas à retenir les actionnaires

le
0

(AOF) - Après avoir gagné plus de 2% dans les toutes premières minutes de cotation, LafargeHolcim s'est rapidement retourné à la baisse. Le titre du cimentier franco-suisse cède 2,13% à 50,08 euros, faisant l'objet de prises de bénéfices alors qu'il reste sur une progression de plus de 7% depuis le début de l'année et qu'il a été fortement soutenu par l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis. Le 10 novembre, il avait d'ailleurs retrouvé son plus haut d'un an à 52,86 euros. Les investisseurs font donc la fine bouche après l'actualisation à la baisse des objectifs 2018 du groupe.

A cette échéance, LafargeHolcim vise un Ebitda opérationnel retraité de 7 milliards de francs suisses. La différence avec son précédent objectif, de 8 milliards de francs suisses d'Ebitda, est directement liée à la hausse de son programme de désinvestissements. Ce dernier, initialement de 3,5 milliards de francs suisses, a été relevé à 5 milliards d'ici fin 2017. Pour rappel, le programme initial de désinvestissements devait avoir un impact négatif de 330 millions de francs suisses sur l'Ebitda du groupe en année pleine.

Les analystes anticipaient cette révision et visaient un Ebitda de 6,45 milliards de francs suisses en 2018.

Pour atteindre ce nouvel objectif, qu'Exane BNP Paribas juge tout de même "optimiste", LafargeHolcim a aussi annoncé des réductions de coûts additionnelles de 200 millions de francs. Ces dernières ont laissé Bernstein - qui visait 500 millions de francs - Barclays et Jefferies sur leur faim. Ce dernier calcule que ce montant représente moins de 1% de la base de coûts du cimentier soit une baisse d'à peine 0,5% par an d'ici 2018. "Il va falloir convaincre les investisseurs que ces économies iront bien soutenir l'Ebitda et qu'elles ne seront pas annulées par des baisses de prix", décrypte l'analyste.

Ces considérations ont éclipsé les autres annonces de LafargeHolcim qui concernent la rémunération de ses actionnaires. Et sur ce point, le groupe a plutôt convaincu en augmentant d'abord de 50 cents son dividende 2016 à 2 francs suisses, supérieur aux attentes. Par la suite, le groupe s'engage à verser au moins ce montant à ses actionnaires et n'exclut pas des dividendes exceptionnels. De plus, LafargeHolcim va racheter ses actions pour un milliard de francs suisses dans les deux ans.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant