La valeur du jour à Paris - LAFARGEHOLCIM : la fusion avance plus vite que prévu

le
2

(AOF) - LafargeHolcim (-1,03% à 37,34 euros) surperforme le CAC 40 (-1,43%) après la publication de résultats mitigés. En effet, le cimentier franco-suisse a effectivement vu ses comptes passer dans le rouge à 2,86 milliards de francs suisses au quatrième trimestre, en raison d'une charge de 3 milliards de francs de dépréciations d'actifs. Ces frais non cash sont principalement liés à la modification des conditions de marché au Brésil, en Russie, en Irak et en Chine ainsi qu'aux actifs fermés ou mis sous cocon suite à la révision du portefeuille post fusion.

Toutefois, l'effet de surprise lié à cette mauvaise nouvelle s'est vite estompé alors que le groupe a donné des nouvelles rassurantes concernant la mise en place des synergies liées à la fusion entre Lafarge et Holcim. Ainsi, l'objectif de 100 millions de francs suisse de synergies en fin d'année a été dépassé à 130 millions. De plus, le groupe a accéléré son désendettement : sa dette nette ressort à 17,3 milliards de francs suisse au 31 décembre contre un objectif de 17,5 milliards, notamment grâce au contrôle des investissements, à la solidité de la trésorerie opérationnelle et à l'attention portée au fonds de roulement.

En termes opérationnels aussi, LafargeHolcim a dépassé les attentes sur l'ensemble de son exercice 2015. Ainsi, l'Ebitda annuel du groupe a mieux résisté que prévu : en baisse de 10,7% (-4,6% sur base comparable) à 5,75 milliards de francs suisses, il était attendu à 5,39 milliards selon IBES. Le chiffre d'affaires annuel du groupe a reculé de son côté de 6,2% (+0,1% à base comparable) à 29,48 milliards. Le consensus était de 28,7 milliards.

LafargeHolcim a également rassuré les investisseurs et les analystes avec ses objectifs 2016. Cette année, le cimentier mise sur une croissance de ses marchés comprise entre 2 et 4%, en ligne avec les attentes. De plus, le groupe va continuer son programme de désinvestissements de 3,5 milliards de francs suisse - dont plus d'un tiers est déjà sécurisé - et prévoit des nouvelles synergies de plus de 450 millions de francs suisse au niveau de l'Ebitda.

Enfin, le groupe a confirmé ses objectifs 2018 présentés en novembre dernier, notamment un Ebitda d'au moins 8 milliards de francs suisses.

Réagissant à cette publication, Oddo Securities a maintenu sa recommandation d'Achat sur LafargeHolcim, appréciant les avancées enregistrées sur la fusion et les perspectives jugées "solides mais réalistes".


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c il y a 10 mois

    Ne pas non plus oublier que depuis le début de l'OPE initiée mi-2015 le titre n'a baissé que de 50%! On aurait pu faire mieux mais on a déjà du spolier les PP en les obligeant à nous vendre leurs titres (avec la nédiction de l'AMF)! Perso, je suis tout à fait satisfait d'avoir échangé mes titres Lafarge contre du cash qu'a du me payer Holcim! Par contre, je ne suis toujours pas convaincu de l'intérêt du rapprochement et manifestement, vu la baisse du titre, je ne suis pas le seul.

  • faites_c il y a 10 mois

    "En termes opérationnels aussi, LafargeHolcim a dépassé les attentes sur l'ensemble de son exercice 2015." C'est pour cela que l'action baisse de 1.4%!!! Les résultats sont tellement bons et les investisseurs et analystes tellement rassurés que le titre est encore à la baisse.