La valeur du jour à Paris - INGENICO pénalisé par les déboires de son concurrent VERIFONE

le
0

(AOF) - Plus forte baisse de l’indice SBF 120, Ingenico perd 4,24% à 104 euros dans le sillage de son concurrent américain Verifone, qui dévissait de plus de 20% hier soir dans les transactions d’après-Bourse. Le spécialiste des technologies de paiement électronique sécurisé a été sanctionné après avoir dévoilé des résultats et perspectives décevants. Au deuxième trimestre, clos fin avril, le bénéfice net de Verifone a chuté de 83,5% à 2,9 millions de dollars, soit 3 cents par action.

Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 47 cents, soit 5 cents de moins que le consensus Thomson Reuters.

Son chiffre d'affaires a, lui, augmenté de 7,4% à 526 millions de dollars. Il a atteint 532 millions de dollars en données ajustées alors que le marché anticipait 530 millions de dollars.

En raison de sa performance décevante, la firme américaine a réduit ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice. Elle cible désormais un bénéfice par action corrigé de 1,85 dollar alors qu'elle visait auparavant entre 2,21 et 2,24 dollars. Le chiffre d'affaires ajusté est pour sa part anticipé à 2,1 milliards de dollars contre de 2,15 à 2,17 milliards de dollars précédemment.

Dans ce contexte dégradé, Verifone a indiqué qu'il allait procéder à un examen de ses activités sous-performantes et réduire ses dépenses opérationnelles. La société va dans ce cadre réduire ses effectifs. Au total, le concurrent d'Ingenico prévoit d'économiser 30 millions de dollars en 2017.

Gilbert Dupont souligne que ces résultats tranchent fortement avec l'excellente dynamique affichée par Ingenico. Au premier trimestre, clos fin mars, soit un mois avant la fin du deuxième trimestre de Verifone, le groupe français a enregistré une croissance organique de 15% des ventes à 552,2 millions d'euros. Lors de cette publication fin avril, soit au moment où le trimestre de Verifone se terminait, Ingenico avait même légèrement relevé sa prévision de croissance organique 2016. La société vise une progression supérieure ou égale à 10% contre de l'ordre de 10% auparavant.

Gilbert Dupont pense donc comme Bryan Garnier que Verifone est confronté à des problèmes qui lui sont spécifiques. Pour CM-CIC, le groupe américain semble avoir du mal à faire face à l'offre technologique d'Ingenico et à l'offre de prix du groupe Pax.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant