La valeur du jour à Paris - INGENICO flanche de plus de 10% après son avertissement

le
0

(AOF) - Ingenico a lancé ce matin son premier profit warning depuis 2009, entraînant une chute de l’action de 12,37% à 80,51 euros. Il y a un peu plus d'un mois, le titre du spécialiste des transactions sécurisées avait déjà chuté de près de 10%, les investisseurs regrettaient alors la trop grande prudence de la direction qui n’avait pas relevé ses objectifs 2016… Entretemps, Ingenico a connu une alerte, son concurrent américain Verifone ayant abaissé ses objectifs annuels jeudi soir dernier.

L'action Ingenico avait alors déjà cédé 5,49% le vendredi, certains facteurs à l'origine de cet avertissement étant également extrapolables à la firme française. Mais les analystes ne s'attendaient pas à ce qu'ils aient un tel impact sur les comptes d'Ingenico.

Le spécialiste des transactions sécurisées anticipe désormais une marge d'Ebitda d'au moins 20% contre 21% auparavant. La croissance organique des ventes est attendue à au moins 7% à comparer à au moins 10% auparavant.

Comme Verifone, Ingenico est pénalisé par le déploiement plus lent que prévu de la technologie EMV, le nouveau standard international de sécurité des cartes de paiement. Ingenico a été confronté à la baisse "soudaine" du marché aux Etats-Unis - pays où il réalise 10% de son activité – conséquence d'un changement de réglementation.

CM-CIC explique que les fraudes réalisées via des équipements ne répondant pas aux normes EMV ne sont plus assurées, sauf depuis peu pour les transactions inférieures à 25 dollars. Cette concession a été obtenue par les petits marchands, qui sont ainsi moins incités à changer leur terminal de paiement. La migration vers les terminaux EMV prendra donc plus de temps que prévu.

Ingenico Group juge que ce repli du marché est "temporaire" et se dit confiant sur la poursuite du déploiement EMV aux Etats-Unis en 2017 et au-delà.

L'autre cause du profit warning est à chercher du côté de la dégradation de la situation économique du Brésil, pays qui représente 5% des revenus d'Ingenico.

Cet avertissement a poussé plusieurs bureaux d'études à abaisser leur recommandation, Oddo passant d'Achat à Neutre et Gilbert Dupont d'Achat à Accumuler. Le premier a réduit ses estimations de bénéfice par action de l'ordre de 20% sur la période 2016-2018 et le second de 10%.

Si Ingenico ne sera pas en mesure d'atteindre ses objectifs cette année, le groupe a confirmé ses objectifs 2020, dévoilés en mars à l'occasion de la présentation de son plan stratégique. A cet horizon, le spécialiste des transactions sécurisées vise un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros contre 2,197 milliards d'euros l'année dernière. Il cible par ailleurs une marge d'Ebitda de 22-23% contre 23,1% en 2015.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant