La valeur du jour à Paris - ILIAD limite ses gains : le chiffre d'affaires est satisfaisant, les recrutements mobiles décevants

le
0

(AOF) - Iliad (+0,70% à 192,95 euros) est toujours en hausse après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel légèrement supérieur aux attentes. Sur les trois premiers mois de son exercice 2016, la maison-mère de Free a enregistré une croissance de ses ventes de 6,6% à 1,145 milliard d'euros. Le groupe dépasse ainsi le consensus des analystes qui les donnaient à 1,13 milliard d'euros. Satisfaction supplémentaire pour les investisseurs : Iliad surperforme aussi bien sur le fixe que sur le mobile.

Première source de revenus du groupe (58% au premier trimestre), le haut débit et très haut débit fixe a généré un chiffre d'affaires de 664,6 millions d'euros, en croissance de 3,9%. Les analystes en attendaient 660 millions.

Sur ce segment, Iliad a notamment bénéficié d'une accélération de sa conquête commerciale puisque sa base d'abonnés fixes a progressé de 78 000 nouveaux clients. Sur les trois derniers mois de 2015, l'opérateur avait accueilli 56 000 abonnés supplémentaires. Ces chiffres suggèrent que Free recueille les premiers fruits de sa stratégie d'investissement puisqu'il vise toujours l'installation 9 millions de prises raccordables au très haut débit fixe à fin 2018 contre un parc actuellement installé de 2,8 millions de prises.

Dans le mobile, le constat est plus mitigé, ce qui explique que le titre Iliad ait légèrement réduit ses gains depuis l'ouverture. Certes, le chiffre d'affaires a encore bondi de plus de 10% à 483,6 millions d'euros alors que les analystes l'anticipaient à 478,9 millions. Mais Iliad s'est montré moins conquérant en ce début d'année avec 215 000 nouveaux abonnés accueillis contre 370 000 fin 2015 et un consensus de 297 000.

Réagissant à cette déception, Oddo pose un diagnostic en deux points pour l'expliquer. D'abord, Free Mobile a été confrontée à une forte concurrence et aux nombreuses promotions des autres opérateurs soucieux de consolider leurs positions dans un marché qui devrait se stabiliser à quatre opérateurs. Ensuite, le broker rappelle que le marché français dans l'ensemble est en décroissance en ce début d'année avec 200 000 abonnés en moins. Oddo estime qu'Iliad pourrait lancer de nouvelles offres mobiles à prix cassés pour repartir de l'avant, ce qui pourrait de nouveau secouer le marché.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant