La valeur du jour à Paris - HERMES a décidément le cuir solide

le
0

(AOF) - La clientèle d'Hermès passe pour être particulièrement exigeante. Ce matin, les actionnaires du champion français de "l'ultra luxe" l'ont été aussi... un temps. Le titre du sellier a en effet chuté de plus de 5,6% pour atteindre 281,20 euros, soit son niveau le plus bas depuis plus de six mois, pénalisé par des prévisions prudentes. Évoquant des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires, la maison de la rue Faubourg Saint-Honoré a prévenu que sa croissance organique en 2016 pourrait être inférieure à son objectif de moyen terme de 8%.

L'heure n'étant pas aux soldes et encore moins à la grande braderie sur le titre Hermès à la Bourse de Paris, les investisseurs ont rapidement surmonté leur déception pour se focaliser sur l'impressionnante résistance du groupe à un environnement difficile pour le luxe. Vers 11h, l'action rebondit ainsi de 1,36% à 302 euros.

Fidèle à la tradition, le groupe célèbre pour ses sacs "Birkin" ou ses "carrés" de soie a en effet dévoilé un chiffre d'affaires annuel solide, marqué comme de coutume par une croissance organique bien supérieure à celle de ses concurrents.

En 2015, son chiffre d'affaires a atteint 4,8 milliards d'euros, en hausse de 18%. A taux de change constants, la croissance s'est élevée à 8,1%, en ligne avec son objectif de 8%, après 11% en 2014.

Surtout, malgré les attentats de Paris, sa croissance organique est ressortie à 7,2% à taux de change constants au quatrième trimestre, en léger retrait par rapport aux 7,9% du troisième trimestre. Les analystes tablaient sur seulement 5,3%.

Hermès surpasse donc son rival LVMH qui a dégagé une croissance organique de 5% au quatrième trimestre et de 6% sur l'année.

Dernière bonne nouvelle, le groupe familial a confirmé son objectif d'une rentabilité opérationnelle proche de celle atteinte en 2014 (31,5%), malgré l'impact dilutif des parités monétaires.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant