La valeur du jour à Paris - GENFIT malmené après ses semestriels

le
0

(AOF) - Genfit abandonne plus de 5% à 25,10 euros malgré la publication de résultats semestriels globalement conformes aux attentes des analystes. La perte nette s'est creusée à 12,66 millions contre 8,87 millions, en raison d'une forte hausse des charges de sous-traitance opérationnelle. Les investisseurs pourraient en revanche s'interroger sur le niveau de la trésorerie de la biotech française à moyen terme.

Dans son communiqué en effet, Genfit a indiqué que sa situation financière consolidée au 30 juin 2016 était marquée essentiellement par une consommation de trésorerie maîtrisée, compte tenu de la levée de fonds de 49,6 millions d'euros réalisée à la fin du mois de février 2016.

La trésorerie de fin de période s'établit ainsi à 94,6 millions d'euros. Toutefois, elle ne couvre pas ses besoins de financement à moyen terme pour atteindre 2019, date à laquelle elle envisage qu'Elafibranor, son traitement expérimental, obtienne une autorisation de mise sur le marché dans la Nash, une maladie qui accroit considérablement le risque de développer une cirrhose chez les patients.

La société devra donc financer cette dernière phase du développement clinique d'Elafibranor et l'avancement de ses autres programmes propriétaires. Les ressorts de ce financement pourraient être de lever des fonds propres complémentaires et/ou de trouver un partenaire susceptible de signer des accords de licence.

Pour lever ces fonds ou trouver un partenaire, Genfit devra continuer de présenter des résultats d'études positifs. Dans une note publiée ce matin, Oddo estime que Genfit compte suffisamment de trésorerie pour atteindre en 2018 les résultats intermédiaires sur la moitié des patients prévus dans l'étude de phase 3.

Selon le broker, si ces résultats intermédiaires venaient à confirmer les résultats de phase 2 retraités, Genfit pourrait avancer vers un partenariat et potentiellement demander une mise sur le marché conditionnelle.

L'enjeu est de taille, Genfit et son concurrent américain Intercept se livrent une course sans merci pour être le premier à recevoir une homologation aux Etats-Unis.

Le traitement de Genfit permettrait de répondre à un besoin thérapeutique fort sur un marché mondial susceptible d'atteindre à terme plusieurs dizaines de milliards de dollars, selon certaines estimations.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant