La valeur du jour à Paris - GAUSSIN : continuité d'exploitation incertaine pour 2017

le
0

(AOF) - Gaussin plonge de 20% à 0,44 euro, pénalisé par des résultats semestriels dégradés et la révision à la baisse de son chiffre d'affaires. Le groupe spécialisé dans l'audit des process de manutention et la réalisation de systèmes sur roues pour la mise en place et le transport de charges lourdes, volumineuses ou délicates, a prévenu que sans nouveau financement, la continuité de l’exploitation n’était pas assurée en 2017. Dans ce cadre a-t-il précisé, les négociations pour trouver des partenaires industriels ou s’adosser à un groupe se poursuivent.

Gaussin a annoncé que son chiffre d'affaires semestriel publié par le 27 juin (9,1 millions d'euros) était inexact. Il a donc été revu en baisse par les commissaires aux comptes. Certaines facturations, en effet, avaient déjà été reconnues antérieurement en chiffre d'affaires alors que d'autres (1,7 million) ont été décalées au second semestre. Le chiffre d'affaire s'établit finalement à 4,9 millions, en hausse de 14%.

La perte opérationnelle est ressortie à 4,8 millions, contre une perte de 4,5 millions au premier semestre 2015. Gaussin a été pénalisé par le niveau des charges courantes incompressibles (9,3 millions).

La perte publiée atteint 9,7 millions, après une perte de 4,9 millions au premier semestre 2015. Les impôts différés actifs qui figuraient au bilan pour 4 millions ont été annulés et une charge de 4 millions a été constatée. Dans une note publiée ce matin, Gilbert Dupont rappelle que les commissaires aux comptes estimaient depuis longtemps qu'il était nécessaire de constater cette charge compte tenu de la faible probabilité d'un retour rapide à des résultats positifs.

Même s'il y a une légère amélioration, la consommation de trésorerie du premier semestre demeure toujours négative à -4,6 millions (contre -11,7 millions au premier semestre 2015).

Autre mauvaise nouvelle, Gaussin a indiqué que l'annulation de la commande d'Akan Sel (15,3 millions) était envisagée suite aux difficultés de financement de ce groupe.

Compte tenu de l'absence de visibilité et des nombreux risques (juridiques, fiscaux, difficulté d'assurer la production,…), Gilbert Dupont a adopté une opinion Vendre sur le titre avec un objectif de cours de 0,4 euro contre 0,75 euro auparavant.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant