La valeur du jour à Paris - FNAC : la bataille contre Conforama pour le contrôle de DARTY s'accélère

le
0

(AOF) - En quelques heures, la bataille pour Darty s'est accélérée. Les deux belligérants, Fnac et Conforama, ont tous deux surenchéri sur leurs précédentes offres afin de racheter le distributeur spécialisé coté à Londres. C'est Conforama qui a ouvert le premier les hostilités hier soir, annonçant qu'il avait acquis environ 19,5% du capital de Darty au prix de 138 pence en numéraire. Conforama propose désormais de racheter toutes les actions Darty restant en circulation à ce prix. Jusque-là, il proposait 125 pence par titre.

Le nouveau prix offert par Conforama aux actionnaires de Darty valorise le distributeur 742 millions de livres sterling et représente une prime de 13% par rapport à l'offre déposée par la Fnac. Cette dernière, en numéraire et en cash, valorisait une action Darty 122,1 pence.

Qu'à cela ne tienne ! Face à cette offensive de Conforama, la Fnac a annoncé ce matin un renchérissement de sa propre offre. Le distributeur culturel propose désormais 145 pence par action Darty, valorisant le groupe 779 millions de livres, soit près d'un milliard d'euros, ainsi qu'une alternative partielle en action. Le ratio retenu est de 4 nouvelles actions Fnac pour 125 actions Darty contre une précédente proposition de 1 nouvelle action Fnac pour 37 actions Darty.

Dans cette bataille boursière, cette alternative en actions pourrait de nouveau jouer en défaveur de la Fnac. En effet, depuis le début de l'aventure, il propose d'émettre de nouveaux titres pour limiter la dépense de cash mais les administrateurs de Darty se sont montrés jusque-là plutôt circonspects à ce sujet. Ils ont toujours préféré l'offre intégralement en numéraire de Conforama, la recommandant à leurs actionnaires.

Sans doute pour contourner cette réticence et sortir vainqueur de ce duel, Fnac a aussi relevé sa prévision de synergies dans le cas d'un rapprochement avec Darty. Ainsi, le groupe vise désormais au moins 130 millions d'euros de synergies par an contre une précédente estimation d'au moins 85 millions d'euros. S'il a reçu le soutien de certains actionnaires de Darty, représentant 22% du capital, Fnac pourrait aussi se heurter à une méfiance de ses propres actionnaires pour le suivre dans cette aventure : le titre perd 0,87% à 57,27 euros à Paris ce matin.

Objet de toutes ces convoitises, le Conseil d'administration de Darty a réagi de son côté en indiquant qu'il allait examiner les deux propositions et informera ses actionnaires en temps voulu. Les investisseurs semblent en tout cas espérer une nouvelle surenchère : le titre Darty a bondi de plus de 13% à l'ouverture, se stabilisant à 149 pence.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant