La valeur du jour à Paris - Faute de certitude sur l'application de "Conquérir 2018", SOLOCAL révise à la baisse ses objectifs

le
0

(AOF) - Alors que toutes les parties concernées par la restructuration financière de Solocal campent sur leurs positions et que le risque d'une faillite est désormais intégré par certains analystes, le groupe a annoncé aujourd'hui le décalage de six mois de son plan "Conquérir 2018". L'action Solocal se replie de 0,8% après cette publication. "Conquérir 2018" est totalement dépendant de la réussite ou de l'échec des augmentations de capital prévues par Solocal pour se désendetter, opérations qui seront soumises aux votes des créanciers du groupe le 30 novembre et des actionnaires le 15 décembre.

Le groupe vise désormais un chiffre d'affaires 2018 de 826 millions d'euros, en croissance de 3%, et un Ebitda récurrent de 235 millions, en augmentation de 5%. Lors de la présentation de "Conquérir 2018", le groupe avait dit en attendre un chiffre d'affaires de 852 millions d'euros et un Ebitda d'environ 250 millions en hausse de 9%.

Solocal a expliqué cette révision à la baisse par le retard qui risque d'être pris l'année prochaine dans les investissements censés stabiliser le parc des clients internet du groupe et renforcer ses plateformes de marketing digital. Le plan "Conquérir 2018" a en effet pour objectif principal d'accélérer la transition du groupe vers le digital avec ses marques comme Ooreka, Mappy ou encore PagesJaunes.

A court terme, Solocal reste néanmoins confiant sur ses perspectives du quatrième trimestre, sécurisant également ses objectifs annuels. Pour cette année, Solocal vise donc toujours une croissance comprise entre 0 et 2% de son chiffre d'affaires Internet et d'un taux de marge d'Ebitda supérieur ou égal à 28%. 

D'ores et déjà, les résultats du troisième trimestre dévoilés ce matin sont impactés par les doutes autour de la restructuration. "L'incertitude autour du plan de restructuration financière nuit à nos activités et depuis octobre dernier, affecte le momentum commercial", a indiqué Jean-Pierre Rémy, directeur général de Solocal. Néanmoins, fort des commandes nombreuses engrangées en début d'année qui commencent à se convertir en chiffre d'affaires, le groupe a tout de même ralenti le rythme de repli de son activité. Son chiffre d'affaires a ainsi baissé de 7% au troisième trimestre, à 197 millions d'euros, après avoir reculé de 9% au premier semestre.

Solocal a donc bénéficié du retour de la croissance de ses activités Internet (+3%) mais n'a pu compenser complètement la nouvelle baisse de ses ventes dans les imprimés (annuaires), -32%. Le levier opérationnel reste donc négatif avec un Ebitda récurrent qui a reculé de 24% à 60 millions d'euros après une baisse de 30% au premier semestre.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant