La valeur du jour à Paris - Exercice 2015 compliqué pour le secteur du champagne

le
0

(AOF) - Vranken Pommery grimpe de 0,45% à 24,41 euros tandis que son concurrent Lanson-BCC cède 1,64% à 30 euros après la publication de résultats 2015 moroses. Les deux groupes, comme les autres champenois, ont été pénalisés par la concurrence sur le marché du champagne en France et à l'exportation et la hausse des prix du raisin. Les attentats de Paris, en faisant fuir une partie de la clientèle à fort pouvoir d'achat, amatrice de champagne haut de gamme, ont également pesé en fin d'année. Le secteur n'a donc pas bénéficié de la bonne santé d'un marché qui a atteint un niveau record l'an dernier.

Selon le Comité interprofessionnel des vins de champagne (CIVC), les ventes ont en effet grimpé de 2,3% à 4,74 milliards d'euros, pour un volume de 312,5 millions de bouteilles.

En 2015, Vranken-Pommery a enregistré un bénéfice net part du groupe de 3,8 millions d'euros en 2015, en baisse de 85%. Cependant, l'exercice est le premier exercice ne comprenant plus l'activité de distribution de Listel en France, laquelle a pris fin au 1er juillet 2014. Retraité de cet impact, le bénéfice net 2014 de la maison de champagne est ressorti à 2,1 millions d'euros. Sur cette base plus favorable, Vranken-Pommery a vu son bénéfice net progresser l'année dernière.

Le résultat opérationnel courant, sur une base 2014 retraitée, s'est stabilisé à 27,5 million pour un chiffre d'affaires de 296,6 millions, en baisse de 1,6%.

De son côté, Lanson-BCC a vu son résultat net reculer de 23,4% à 12,25 millions, son résultat opérationnel baisser de 4,1% à 27,1 millions et son chiffre d'affaires de 3,5% à 266,5 millions.

Comme de coutume, les deux sociétés n'ont pas formulé de prévisions chiffrées pour 2016. Dans une note publiée ce matin, CM-CIC Securities a, contrairement au marché, été plus clément vis-à-vis de Lanson que de Pommery. Le courtier a en effet salué le repli maitrisé des résultats 2015, se contentant d'abaisser son objectif de cours de 32 à 30 euros et de maintenir sa recommandation Neutre sur la valeur.

En revanche, le bureau d'études a souligné le niveau très faible des résultats de Pommery. Dans ce cadre, il a réitéré sa recommandation Vendre et son objectif de cours de 20 euros.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant