La valeur du jour à Paris - ESSILOR en forte baisse après l'abaissement de ses perspectives annuelles

le
0

(AOF) - Essilor chute de près de 7% à 95 euros, au plus bas depuis mi-février 2015, après avoir abaissé ses perspectives annuelles pour la deuxième fois cette année. Le spécialiste de l'optique vise désormais une croissance en base homogène (organique) située "autour de 3,5%" contre une précédente prévision "autour de 4,5%". En début d'exercice, le groupe avait prévu que sa croissance organique s'élèverait à environ 5%. Le mois dernier, lors de la présentation de son chiffre d'affaires du troisième trimestre, Essilor avait confirmé sa prévision tout en ouvrant la voie à une déception.

Il avait en effet indiqué qu'il espérait obtenir des résultats "aussi proches que possible" de ses objectifs annuels. A l'époque, plusieurs analystes s'étaient montrés prudents concernant cette perspective. Jefferies avait prévenu que, pour atteindre cet objectif, la croissance organique du quatrième trimestre devrait atteindre 6,5%, un niveau jamais vu depuis le premier trimestre 2012. Invest Securities avait abaissé sa propre prévision de 4,4% à 3,8% pour l'année et Oddo visait +3,9%.

Dans ce contexte, cet avertissement n'est qu'une demi-surprise mais son ampleur surprend puisque le nouvel objectif est désormais sous les attentes des observateurs. Selon Invest Securities, le consensus de bénéfice par action annuel pourrait être abaissé de 2 à 3%.

Les investisseurs font aussi leurs calculs et constatent que ce ralentissement de la croissance homogène ne sera pas compensé intégralement par la contribution des acquisitions. En effet, Essilor s'attend à un effet positif de 4 points cette année ce qui devrait amener sa croissance annuelle totale à 7,5%. Sa précédente prévision était de 8%, dont 3,5 points apportés par des opérations de croissance externe. Enfin, dernière conséquence du ralentissement plus important que prévu de l'activité du groupe, la contribution de l'activité (marge opérationnelle récurrente), indicateur de la rentabilité d'Essilor, est désormais annoncée à 18,5% contre 18,8% jusque-là.

Essilor continue à être confronté à de grandes difficultés sur son principal marché, l'Amérique du Nord et particulièrement les Etats-Unis. Au troisième trimestre, le groupe y a enregistré un net ralentissement de sa croissance en base homogène à 1,3% après 3,1% au premier semestre.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant