La valeur du jour à Paris - EDF contraint de réviser à la baisse ses objectifs 2016

le
1

(AOF) - EDF cède 1,53% à 10,645 euros, pénalisé par la révision à la baisse de sa prévision d'Ebitda 2016 ainsi que, pour la deuxième fois en deux mois, ses objectifs de production nucléaire. L'électricien a pris acte de l'arrêt prolongé des réacteurs qui font l'objet de contrôles supplémentaires en raison de défauts potentiels sur des cuves fabriquées dans le passé au Creusot par Areva. Il prévoit désormais de produire cette année entre 380-390 TWh d’électricité nucléaire contre 395-400 TWh auparavant.

Il y a deux mois déjà, le groupe avait revu son objectif de production fixé initialement entre 48 et 417 TWh.

Pour 2017, compte tenu de ces contrôles et des vérifications engagées suite à l'audit mené par Areva sur l'usine du Creusot, l'électricien estime que la production nucléaire devrait s'établir dans une fourchette de 390-400 TWh.

Dans ce contexte, EDF a ajusté son objectif d'Ebitda 2016 à 16,3-16,6 milliards d'euros contre 16,3-16,8 milliards d'euros précédemment.

Outre la révision de la production nucléaire, cet objectif intègre la régularisation tarifaire attendue suite à l'arrêt du Conseil d'Etat du 15 juin 2016. Sans cette régularisation, l'ajustement à la baisse de l'Ebitda aurait donc été plus significatif.

Le Conseil d'Etat a en effet annulé un arrêté qui limitait à 2,5% l'augmentation des tarifs de l'électricité en 2014, imposant au gouvernement d'appliquer une hausse rétroactive des factures payées par les ménages français.

Pour Bryan Garnier, ces nouvelles sont clairement négatives pour EDF. Le broker a abaissé son objectif de cours sur la valeur de 13,8 à 13,6 euros tout en réitérant sa recommandation d'Achat.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jhernan5 il y a 2 mois

    Suite à ces ajustements annoncées, et à l'exploitation négative qui en est faite par les analystes, doit-on s'attendre à un dépôt de bilan de la société et une coupure généralisée et définitive de l'électricité dans le pays ?