La valeur du jour à Paris - CASINO travaille à son désendettement, les investisseurs saluent les mesures prises

le
0

(AOF) - Casino tient la première place du SBF 120 à la faveur d'un bond de 7,37% à 49,415 euros après avoir annoncé un plan de désendettement de 2 milliards d'euros en 2016. Le distributeur va notamment céder ses activités au Vietnam où il est présent depuis 1998 sous la marque Big C. Selon les estimations d'Oddo, ces actifs pourraient être valorisés entre 600 et 750 millions d'euros. L'autre axe choisi par le groupe est la valorisation de son patrimoine immobilier, cette fois en Thaïlande et en Colombie.

Casino détient 800 000 mètres carrés de surfaces locatives dans ses centres commerciaux thaïlandais, valorisés 1,1 milliard d'euros, et plus de 300 000 mètres carrés de surfaces sur le marché colombien, pour une valeur estimée entre 300 et 420 millions d'euros.

Ces actifs immobiliers apparaissent au bilan des filiales Big C et Exito, détenues respectivement à 58,56% et 54,77% par Casino selon son document de référence 2014. En ouvrant le capital de leurs foncières à des investisseurs extérieurs, ces deux sociétés espèrent donc créer de la valeur pour leurs actionnaires, et notamment pour le premier d'entre eux. Le groupe a précisé que Big C et Exito garderont le contrôle de leurs filiales foncières.

L'annonce de ce plan salué par les analystes intervient quelques semaines après le lancement d'une autre opération, déjà avec la filiale latino-américaine Exito. En juillet, Casino avait cédé à Exito 50 % du capital de son holding en France qui détient les actions avec droit de vote de sa filiale brésilienne GPA et 100% de sa filiale argentine Libertad. La valeur totale de la transaction s'élevait à 1,7 milliard d'euros que le groupe Casino comptait déjà consacrer à son désendettement. Au 30 juin 2015, la dette financière nette du groupe était de 8,512 milliards d'euros.

Réagissant à ces opérations, les analystes soulignent qu'elles permettent certes de rassurer les créanciers quant à la flexibilité financière de Casino, mais aussi les investisseurs qui manifestaient ces dernières semaines des craintes concernant le dividende promis par le groupe. "Les préoccupations concernant la situation financière devraient maintenant disparaitre", note Kepler Cheuvreux. Le broker, qui a relevé sa recommandation de Réduire à Conserver sur Casino, estime que le groupe peut désormais se concentrer sur le redressement de son activité à l'international.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant