La valeur du jour à Paris - BOUYGUES recherché après avoir battu le consensus au premier trimestre

le
0

(AOF) - Bouygues (+2,09% à 29,50 euros) occupe la première place du CAC 40 depuis l'ouverture, à la faveur de résultats trimestriels supérieurs aux attentes. En raison d'un effet de saisonnalité traditionnellement défavorable pour la construction et surtout la route (Colas) en début d'année, le groupe est habitué à enregistrer des pertes sur cette période. Sur les trois premiers mois de 2016, la perte nette part du groupe a tout de même été réduite à 180 millions d'euros (contre -157 millions début 2015). La perte opérationnelle courante est passée de son côté de -194 à -140 millions.

Le consensus publié par Bouygues faisait état d'une perte nette de 195 millions et d'une perte opérationnelle courante de 163 millions d'euros.

Dans ce contexte, les regards sont plus que jamais tournés vers la performance de Bouygues Telecom. Or, sur ce plan, la tendance au redressement des résultats déjà perçue l'année dernière se confirme en ce début d'exercice. Ainsi, grâce au déploiement du plan de restructuration qui se poursuit chez l'opérateur, sa perte opérationnelle courante trimestrielle a été divisée par près de deux à -33 millions d'euros.

Cette amélioration continue des performances de Bouygues Telecom est aussi le fait d'un retour à la croissance qui se confirme trimestre après trimestre. En dépit de ses offres commerciales agressives, via notamment des forfaits à prix cassés destinés à concurrencer Free Mobile notamment, le groupe est parvenu à faire croitre ses revenus en attirant de nouveaux clients. Ainsi, au premier trimestre, son parc mobile particuliers a augmenté de 151 000 abonnés.

Après une baisse de 5% en 2014, les ventes de l'opérateur télécoms avaient rebondi à +2% l'année dernière et augmentent de 6% à 1,13 milliard d'euros en ce début d'année. A l'échelle du groupe dans son ensemble, le chiffre d'affaires a reculé de 3% à 6,53 milliards d'euros. Le consensus était de 6,51 milliards.

Fort de ce début d'année solide, Bouygues a confirmé ses objectifs annuels, à commencer par l'amélioration de sa rentabilité. Le groupe a également relevé son estimation, de 200 à 270 millions d'euros, des charges non courantes qui seront passées dans le résultat opérationnel du groupe cette année. Elles sont liées à la mise en œuvre du partage de réseau avec le groupe Numericable-SFR ainsi qu'aux plans d'adaptation dans les métiers.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant