La valeur du jour à Paris - BNP PARIBAS : un début d'année marqué par la baisse du coût du risque

le
0

(AOF) - BNP Paribas affiche sa résistance. Dans une conjoncture difficile, la première banque française est parvenue à dégager au premier trimestre un bénéfice net en hausse de 10,1% à 1,814 milliard d'euros, un chiffre bien supérieur aux attentes des analystes qui tablaient en moyenne sur 1,352 milliard, selon Reuters. En Bourse, cette performance ne passe pas inaperçue : l'action progresse de 2,06% à 46,91 euros pour signer l'une des rares hausses du CAC 40. Hors éléments exceptionnels, notamment comptables, le bénéfice affiche un gain de 4%.

BNP Paribas a bénéficié de la forte baisse du coût du risque, c'est-à-dire, les provisions enregistrées pour se couvrir contre les risques de crédits impayés, grâce à l'amélioration de la situation financière des entreprises et des ménages en Europe, en Italie notamment.

La hausse du bénéfice est d'autant plus significative que le produit net bancaire (le chiffre d'affaires des banques) s'est replié de 2% à 10,8 milliards.

L'activité globale de BNP Paribas a été pénalisée par la baisse de 18,9% à 2,686 milliards du pôle Corporate and Institutional Banking (CIB). A l'image des autres grandes banques ayant déjà publié leurs comptes, l'institution financière française a pâti de la contraction des activités de marchés, change et matières premières essentiellement.

Cet accès de faiblesse a été quasi compensé par la résistance des pôles " Marchés domestiques " (où siègent notamment les banques de détail en France et dans le reste de l'Europe) et " International Financial Services " (les métiers spécialisés de la banque de détail à l'international). Les revenus de ces deux pôles ont limité leur repli à 0,7%.

En termes de solvabilité enfin, les indicateurs sont dans le vert. Le ratio "common equity Tier 1" de Bâle 3 plein s'élève à 11% au 31 mars 2016, en hausse de 10 points de base par rapport au 31 décembre 2015, illustrant la solide génération organique de capital. Ce ratio, qui rapporte les apports des actionnaires et les bénéfices mis en réserves avec les crédits consentis, devra atteindre 11,5% en 2019 pour satisfaire les exigences règlementaires. BNP Paribas prévoit d'atteindre cet objectif dès le second semestre 2017.

Saluant des résultats soutenus par la baisse des risques, Oddo Securities a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 63,40 euros sur la valeur. Un constat partagé par CM-CIC Securities qui a renouvelé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 55 euros.

(P-J.L)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant