La valeur du jour à Paris - Avec Michel et Augustin, DANONE s'offre la crème des crèmes

le
0

(AOF) - Danone progresse de 0,97% à 61,50 euros contre un CAC 40 en hausse de plus de 2%. Les investisseurs ne réagissent guère à l'entrée du groupe alimentaire au capital de Michel et Augustin. L'opération est marginale à l'échelle de Danone : l'an dernier, cette "start up" de l'agroalimentaire connue pour ses biscuits, sa mousse au chocolat, ses yaourts à boire et ses cookies a réalisé un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros.

Concrètement, Danone va acquérir dans un premier temps 40% du capital de Michel et Augustin auprès d'Artémis, la holding financière de la famille Pinault, qui contrôle 70% du capital. Il y a trois ans, cette dernière avait racheté 70% du capital pour un investissement estimé à 20 millions d'euros. Elle en conserve 30% pour le moment.

Le géant français a prévu de poursuivre sa montée au capital "des trublions du goût" au cours des cinq prochaines années en rachetant des parts auprès des fondateurs, Augustin Paluel-Marmont et Michel de Rovira, ainsi que d'Artémis.

L'un des points importants de cette transaction est la volonté affichée de Danone de laisser vivre la marque en toute indépendance. Ce n'est pas Danone qui pilote le deal mais son fonds Danone Manifesto Ventures, une structure d'investissement et d'incubation basée à New York qui doit devenir pleinement opérationnelle à l'automne prochain.

Dans son communiqué, Danone précise que cette nouvelle structure lui permettra d'accompagner le développement d'entreprises innovantes à fort potentiel de croissance. A travers cette structure, le groupe agroalimentaire apportera à ces entreprises un soutien financier et opérationnel, en les faisant bénéficier de l'expérience de ses équipes à travers le monde, tout en leur assurant l'autonomie nécessaire au développement de leur projet entrepreneurial.

L'expertise de Danone devrait permettre à Michel et Augustin de bénéficier d'un appui important pour accélérer son développement international - en particulier aux Etats-Unis - tout en préservant son originalité. Récemment le groupe est parvenu à placer ses produits chez Starbucks pour conquérir l'Amérique. Il sait également jouer avec les réseaux sociaux pour accroître sa notoriété.

Bryan Garnier a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 71 euros sur Danone à la suite de cette annonce. Cette opération est quasiment neutre pour le groupe compte tenu du chiffre d'affaires du Michel et Augustin, observe le broker qui salue le positionnement original et premium de la marque. Il suppose que ces atouts sont intégrés dans le prix de vente.

(P-J.L)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant