La valeur du jour à Paris - ARCELORMITTAL progresse encore, les Etats-Unis trainent la Chine devant l'OMC

le
0

(AOF) - Quelle semaine pour ArcelorMittal ! Alors que le titre du sidérurgiste gagne encore 3,71% à 5,22 euros ce matin, il bondit de plus de 18% sur les cinq derniers jours, retrouvant son niveau du 20 avril. Ces derniers jours, ArcelorMittal a été soutenu par une conjonction de nouvelles particulièrement favorables, la dernière en date étant le lancement d'une procédure des Etats-Unis contre la Chine à l'OMC dans le dossier des "droits à l'exportation" de neuf matières premières.

"Lorsque la Chine a rejoint l'OMC, elle s'est engagée à supprimer ces droits à l'exportation sur ces produits mais elle n'a pas tenu sa promesse", peut-on lire dans un communiqué du Bureau du représentant américain du Commerce. Il précise que c'est la 13ème action lancée par l'administration Obama contre la Chine à l'OMC et que les Etats-Unis ont toujours gagné.

En clair, les Etats-Unis accusent la Chine d'appliquer des taxes sur des matières premières exportées (antimoine, cuivre, cobalt, graphite, plomb, magnésie, talc, tantale et étain) qui en renchérit le coût pour les entreprises américaines qui les importent. En revanche, les entreprises chinoises sont exonérées de ces droits.

Avec le lancement de cette procédure devant l'OMC, les Etats-Unis maintiennent donc la pression sur la Chine, régulièrement accusée d'inonder le marché des matières premières - notamment dans la sidérurgie - et ainsi de peser sur les prix.

L'annonce faite par les autorités américaines suit un nouvel avertissement envoyé en Chine par Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, également remonté contre le dumping du pays dans le domaine de l'acier. En déplacement à Pékin hier, il a lui aussi rappelé que le titre d'"économie de marché" promis à la Chine lors de son entrée à l'OMC lui donnait des obligations en termes de respect de la concurrence.

Enfin, ArcelorMittal bénéficie aussi depuis lundi de la perspective d'une consolidation du marché européen de l'acier tandis que Thyssenkrup a confirmé des discussions avec Tata Steel.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant