La valeur du jour à Paris - ARCELORMITTAL lance son augmentation de capital

le
0

(AOF) - ArcelorMittal bondit de 4,29% à 4,425 euros malgré le lancement de son augmentation de capital de 3 milliards de dollars (2,72 milliards d'euros). Les investisseurs ne sanctionnent pas le caractère dilutif de l'opération. Le numéro un mondial de l'acier a émis 1,26 milliard d'actions nouvelles au prix de 2,20 euros par titre. Ce prix représente une décote de 35,3% sur le cours théorique, hors coupon, de l'action hier soir à la clôture.

Dévoilée le 4 février, l'opération est destinée à réduire l'endettement du groupe (15,7 milliards de dollars en 2015) dans un environnement difficile pour les secteurs sidérurgiques et des mines.

Pour éviter toute dilution, la famille Mittal, actionnaire de référence avec 37% du capital, s'est engagée dans cette levée de fonds. Elle déboursera donc 1,1 milliard de dollars.

L'enjeu de cette opération est majeur. Frappé de plein fouet par la surproduction chinoise d'acier et une économie mondiale atone, ArcelorMittal a vu ses ventes fléchir de près de 20% en 2015, à 63,5 milliards de dollars. Ses pertes ont été multipliées par près de huit pour s'établir à 7,9 milliards de dollars.

Selon les observateurs, les déboires d'ArcelorMittal s'expliquent également par de mauvaises décisions stratégiques. A la fin des années 1990, Mittal a acquis des mines de fer en Europe de l'Est. Mais, en 2015, le minerai de fer a chuté, contraignant le groupe à procéder à 4,8 milliards de dollars de dépréciations.

Pour rassurer les marchés, ArcelorMittal est par ailleurs contraint de couper dans ses dépenses. Il a mis en place un plan de réduction de ses coûts baptisé "Plan 2020" censé lui permettre de réaliser 3 milliards de dollars d'économies d'ici à quatre ans.

Dans un entretien accordé lundi au Financial Times, le PDG Lakshmi Mittal a affiché sa confiance en l'avenir, estimant que son groupe avait touché le fond et que la Chine allait finir par réduire sa capacité de production pour soutenir les prix des métaux.

Un optimisme partagé par Jefferies qui a relevé le même jour sa recommandation sur la valeur de Sous-performance à Conserver. Selon le broker, les mesures mises en place par le groupe devraient lui permettre de résister à un environnement encore difficile.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant