La valeur du jour à Paris - AIRBUS plus fort repli du CAC 40 après l'annonce d'une enquête du Parquet national financier

le
0

(AOF) - Des turbulences judiciaires renvoient Airbus (-1,18% à 69,53 euros) à la dernière place du CAC 40. Sept mois après le Service britannique de répression des fraudes graves, le Parquet national financier français a ouvert une enquête préliminaire sur des soupçons de fraude et de corruption relatifs à des irrégularités concernant des consultants tiers. Le groupe d'aéronautique et de défense faisait appel à ces derniers pour l'aider à obtenir des commandes d'avions civils.

CM-CIC souligne que le patron, Thomas Enders, a désormais deux enquêtes sur son bureau en comptant le problème des Eurofighters en Autriche.

Le broker ajoute que l'affaire est grave pour être prise en main sur deux juridictions et explique que le CAC 40 a du mal à avaler ce type de problème. Cette analyse se vérifie ce matin.

Airbus a annoncé qu'il coopèrera "pleinement" avec ces deux organismes.

Quelles seront les conséquences financières d'une telle enquête ? Citi tente d'y apporter une réponse ce matin. Prenant comme référence d'autres affaires, comme celles mettant en cause BAE Systems ou Rolls Royce, l'analyste estime que l'amende pourrait représenter entre 0,5 et 1 euro par action Airbus.

Il souligne cependant que l'éventail des résultats possibles est large. L'amende est en effet calculée sur la base des profits générés par les contrats en les multipliant généralement par trois. Mais ce "multiplicateur punitif" est fixé à la discrétion des autorités et dépend de l'aide apportée par la société lors de l'enquête. Pour compliquer le tout, le nombre d'avions concernés par les contrats suspects n'est pas connu.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant