La valeur du jour à Paris AIR FRANCE-KLM : le nouveau PDG relance le dialogue

le
0

(AOF) - Jean-Marc Janaillac semble être l'homme du dialogue. Alors que les syndicats des pilotes annonçaient vendredi dernier une grève du 24 au 27 juin, le futur PDG d'Air France-KLM a pris les devants dès lundi, proposant de suspendre les nouvelles règles de rémunération d'Air France prévues dans le plan Transform, en échange de l'arrêt des grèves jusqu'à début novembre. Un compromis accepté par les pilotes. En Bourse, le titre Air France-KLM grimpe de 1,24% à 6,37 euros, signant une des plus fortes hausses du SBF 120.

Jean-Marc Janaillac a le sens des négociations avant même de prendre officiellement les commandes du groupe. En effet, il succèdera à Alexandre de Juniac démissionnaire, le 4 juillet prochain. Ce dernier a enchaîné les échecs de pourparlers avec ses pilotes depuis le début des revendications en 2014.

D'une même voix, les bureaux syndicaux du SNPL, du SPAF et d'ALTER rejettent depuis des mois le plan Transform mis en place par la PDG d'Air France, Frederic Gagey, qui prévoit notamment une économie de coûts qui passe par une baisse des salaires et une augmentation des heures de vols.

Les syndicats réclament également un rééquilibrage du groupe avec une augmentation de la flotte d'Air France. En effet, ils jugent désavantagée la compagnie française au profit de la néerlandaise KLM.

L'approbation des syndicats pour suspendre les grèves et relancer les négociations avec la direction était importante. En effet, pour le seul weekend du 11 juin, la grève a coûté plus de 40 millions d'euros, a déclaré Frederic Gagey. Un impact financier non sans conséquences sur le groupe Air France-KLM qui vient tout juste de revenir aux bénéfices l'an dernier, une première depuis 2010...


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant