La valeur de l'immobilier suisse a bondi de 70 milliards d'euros en 2014

le
3

Toujours plus riches nos voisins helvétiques. L’an dernier, leur patrimoine a progressé de 4,4%, notamment grâce à l’immobilier dont la valeur a progressé de 4,3%. Le patrimoine moyen d’un Suisse s’élève à 370.000 euros.

Le patrimoine des ménages en Suisse s’est accru de 4,4% à 141 milliards de francs suisses (130 milliards d’euros) en 2014, dopé par la bonne tenue de la Bourse et du marché immobilier l’an passé, a annoncé vendredi la Banque nationale suisse (BNS). Cette hausse a porté le total du patrimoine net des ménages suisses à 3335 milliards de francs suisses (3075 milliards d’euros), a indiqué la banque centrale helvétique dans un communiqué.

La valeur des biens immobiliers a grimpé de 4,3% soit 75 milliards de francs suisses (70 milliards d’euros) pour atteindre 1815 milliards de francs suisses. Les passifs, qui englobent principalement les hypothèques, ont de leur côté progressé de 27 milliards (+3,5%), à 794 milliards. Quant aux actifs financiers, ils ont contribué à cette hausse à hauteur de 94 milliards (+4,2%), portant la valeur des placements des ménages à 2314 milliards de francs suisses, a détaillé la BNS dans son rapport sur le patrimoine, publié chaque année.

En divisant le patrimoine net par la population résidente permanente en Suisse, le patrimoine des ménages se chiffre à environ 405.000 francs suisses (370.000 euros) par habitant, en hausse de 3,2% par rapport à l’année précédente. En France, il n’est que de 229.300 euros en moyenne selon la dernière enquête patrimoine de l’Insee publiée en 2012, soit 38% de moins que chez nos voisins.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danielk6 le vendredi 20 nov 2015 à 14:41

    Erreur en France il faut toujours plus de logement sociaux les soliciamixes préparent leurs électorats !!! dans le but d'une confortable retraite.

  • bernm le vendredi 20 nov 2015 à 14:33

    En Suisse il n'est pas forcement interessant d'etre proprietaire, souvent, seuls les interets sont rembourses, car on paye des impots sur la valeur locative du bien.

  • sibile le vendredi 20 nov 2015 à 13:36

    et en France c'est toujours le marasme ....